IMG
Archeon finalise une levée de fonds de Série A de 5,5 millions d'Euros pour devenir un leader mondial de la ventilation intelligente

Archeon, pionnier dans l’Intelligence Artificielle pour la réanimation cardio-pulmonaire annonce aujourd’hui la clôture d’un tour de financement de série A de 5,5 millions d’euros, mené par deux fonds d’investissements, Karot Capital, Majycc eSanté Invest et soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER - FSE Franche-Comté et Massif du Jura), ainsi que par Bpifrance.

Ce financement va permettre à Archeon d’accélérer l’accès au marché vers de nouveaux pays, dont notamment l’Amérique du Nord et d’élargir sa gamme de dispositifs médicaux dédiés à la ventilation vers de nouvelles utilisations en pré-hospitalier et intra-hospitalier. Outre le boîtier EOlife, le dispositif PulmonAIR, en cours de développement, est destiné à être le premier ventilateur d’urgence entièrement automatisé pour la prise en charge des détresses respiratoires. Enfin, avec ces fonds, Archeon pourra étoffer son équipe -17 personnes actuellement-, dans les fonctions recherche & développement et marketing.

«Nous remercions l’ensemble des investisseurs privés et publics pour leur soutien et leur confiance. Notre ambition est de devenir leader de la ventilation intelligente. Notre solution EOlife a le potentiel de révolutionner la pratique de la ventilation extra ou intra-hospitalière et de sauver des vies lors de la prise en charge de patients en arrêt cardio-respiratoire. Cette urgence vitale est la première cause de décès dans le monde et le taux de survie demeure très faible. Nous espérons, à terme, doubler cette survie.», commente Pierre-Edouard Saillard, Co-Fondateur d’Archeon.

«Chaque année, 50 000 français sont victimes d’arrêts cardiaques. La bonne prise en charge nécessite de pratiquer très rapidement un massage cardiaque et une ventilation. Or, sans capacité de mesure, la ventilation est un exercice mal réalisé dans 85% des cas, réduisant de 70% les chances de survie de la victime. Archeon, dont le dispositif EOlife est déjà utilisé par de nombreux services d’urgence (Pompiers de Paris, Croix-Rouge…), permet de tendre vers une ventilation optimale et réduit par 10 les risques d’hyperventilation. Pour Karot Capital, c’est l’opportunité d’investir sur une technologie unique qui a le potentiel pour devenir un futur “standard of care” de la médecine d’urgence, au même titre que le défibrillateur automatique», explique Charles-Antoine Morand, CEO Karot Capital.

«Après avoir reçu un financement de 1 M€ par la Commission Européenne pour lutter contre les effets de la Covid et avoir été reconnu par l’INPI comme l’une des startups les plus innovantes en décembre 2021, nous sommes très heureux d’avoir clôturé ce financement de série A. Une étape importante dans notre développement, pour accélérer notre accès aux marchés à l’international et consolider nos programmes de recherche sur la ventilation autonome», poursuit Alban De Luca, Co-Fondateur d’Archeon.

«En tant qu’experts dans l’univers de la santé, nous sommes convaincus que la solution intelligente de ventilation d’Archeon, change les règles du jeu de la ventilation d’urgence: c’est une aide précieuse pour réaliser les gestes de premiers secours et calibrer exactement le volume et la fréquence d’insufflation, soit la quantité d’oxygène que l’on va administrer dans les poumons d’un patient. EOlife contribue à sauver des vies et à éviter les complications graves. Nous sommes ravis d’épauler Archeon dans son développement et de soutenir cette équipe exceptionnelle», ajoute Pauline de Breteuil, Directrice générale de Majycc.

«Bpifrance est ravie d’avoir accompagné ARCHEON, mené par une équipe de talents à la dimension humaine totalement inscrite dans son territoire. Cette opération est en totale adéquation avec la stratégie de notre plan Deeptech, qui place l’innovation et la croissance par la technologie des entreprises, au cœur de nos priorités», conclut Pierre-Alain Truan, Délégué Innovation de Bpifrance Bourgogne Franche-Comté.

La solution EOlife, un dispositif intelligent d’aide à la ventilation en extrahospitalier, commercialisée depuis début 2020, en direct et via un réseau de distribution en France et dans le monde, remporte un franc succès auprès des professionnels de l’urgence. C’est un petit boîtier intégrant une intelligence artificielle, qui permet une auto-interprétation des variables ventilatoires mesurées chez le patient en fonction de sa morphologie et du type de réanimation effectuée lors d’un arrêt cardio-respiratoire. L’urgentiste obtient alors un retour visuel sur la qualité de la ventilation lui permettant d’adapter les variables.

Next Finance 17 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique