IMG
Après le Salvador, d'autres pays pourraient adopter le Bitcoin comme monnaie officielle

L’année 2021 a été historique pour le Bitcoin (BTC). En effet, au-delà de son record historique atteint en novembre dernier à près de 70 000 dollars, le Salvador, l’a adopté comme monnaie de référence, après avoir choisi dès 2001 d’abandonner sa devise au profit du billet vert...

D’après une étude réalisée par KPMG, de nombreux Etats seraient susceptibles de suivre l’exemple du Salvador.

L’année 2021 a été historique pour le Bitcoin (BTC). En effet, au-delà de son record historique atteint en novembre dernier à près de 70 000 dollars, le Salvador, l’a adopté comme monnaie de référence, après avoir choisi dès 2001 d’abandonner sa devise au profit du billet vert. Cette adoption du Bitcoin en tant que monnaie légale au Salvador écrit donc une nouvelle page dans l’histoire des crypto-monnaies.

La «Ley Bitcoin»

La «Ley Bitcoin», promulguée le 7 septembre 2021, permet aux salvadoriens d’utiliser le Bitcoin, au même titre que le dollar, pour l’achat de biens et services, le versement des salaires ou encore le paiement des impôts. Après plus de 3 mois d’utilisation, selon des chiffres publiés par le gouvernement du Salvador, 5 millions de salvadoriens ont ouvert un portefeuille Bitcoin (Chivo), alors que le nombre de personnes bancarisées est seulement de 1,7 millions dans le pays.

Cependant, d’après le rapport de KPMG, ces chiffres sont à relativiser car une somme de 30 dollars a été offerte à tous les salvadoriens ouvrant un Chivo et une part non négligeable de la population a téléchargé ce portefeuille uniquement pour bénéficier de cet argent gratuit.

Néanmoins, d’après les retours du terrain, la majorité des moyennes et grandes enseignes présentes sur place (McDonald’s, Starbucks, Pizza Hut) acceptent déjà les paiements en Bitcoin. En revanche, les petits commerçants, utilisent encore très peu la cryptomonnaie.

D’autres pays pourraient suivre l’exemple du Salvador

Quoi qu’il en soit, si le succès de cette initiative devait se confirmer dans les mois et les années à venir, d’autres Etats pourraient suivre l’exemple du Salvador et adopter le Bitcoin comme monnaie légale. D’après les experts de KPMG, il s’agit notamment de pays où les critères suivants sont réunis: un poids important des transferts d’argent en provenance de l’étranger dans le PIB, un fort taux d’inflation, ou encore une part significative de la population encore non-bancarisée. En croisant ces différents critères, ils ont donc établi une liste de pays susceptibles d’adopter une crypto-monnaie à terme. Parmi eux, on retrouve notamment de nombreux pays d’Afrique du Nord/Ouest (Maroc, Sénégal), d’Amérique Centrale (Honduras, Nicaragua, Guatemala, République Dominicaine, Jamaïque), d’Asie Centrale/Caucase (Arménie, Tadjikistan, Ouzbékistan, Géorgie, Kirghizistan, Pakistan) et d’Asie du Sud Est (Vietnam, Philippines, Sri Lanka).

JPEG - 70 ko
Source: KPMG
RF 21 février
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique