IMG
AEW investit 91Mn€ dans le développement de cinq parcs d'activités en zone urbaine en Europe

AEW, une des plateformes mondiales leader en investissement immobilier et en gestion d’actifs, annonce l’acquisition de cinq parcs d’activités en zone urbaine en développement en France et en Allemagne, dans le cadre de cinq transactions indépendantes, pour un volume total d’investissement de 91Mn€.

AEW, une des plateformes mondiales leader en investissement immobilier et en gestion d’actifs, annonce l’acquisition de cinq parcs d’activités en zone urbaine en développement en France et en Allemagne, dans le cadre de cinq transactions indépendantes, pour un volume total d’investissement de 91Mn€.

Ces investissements «build-to-core» permettent à AEW d’étendre et de compléter son portefeuille existant d’actifs industriels et logistiques en Europe dont la valeur atteint 4Mds€.

À la livraison, l’ensemble de ces actifs certifiés BREEAM développera une surface totale de 55 000m². Ces projets sont tous localisés dans des emplacements prime dans les marchés de Berlin, Stuttgart et Paris et bénéficieront d’une excellente desserte. Quatre projets seront livrés en 2020 et la livraison du dernier projet est prévu pour la fin de l’année 2021.

Avec un track-record de plus de 20 ans, AEW est bien ancrée dans le marché de la logistique en Europe et notamment en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en Pologne, en République Tchèque, en Italie ou encore en Espagne.

Rémy Vertupier, Co-Head of Institutional Fund Management, Separate Accounts & Club Deals chez AEW, déclare: «L’urbanisation, les nouveaux modes de consommation et la pression sur les réseaux routiers entrainent une forte augmentation de la demande pour des parcs d’activités situés en zone urbaine. Ces développements répondront aux besoins des utilisateurs dans des zones où le nombre d’actifs de qualité et de fonciers disponibles est très limité. Par ailleurs, nous sommes convaincus que cette classe d’actifs sera l’une des plus résilientes face à la pandémie du COVID-19. Elle pourrait notamment bénéficier d’une potentielle relocalisation des industries stratégiques et du renforcement d’une tendance de fonds favorable au secteur, à savoir l’augmentation de la part du e-commerce dans les habitudes des consommateurs.»

Next Finance 27 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique