Rédiger un nouveau commentaire

Le Japon n’est pas le seul pays à avoir été confronté à une forte volatilité des marchés au cours du premier semestre 2020. Alors que les marchés du monde entier réagissaient au COVID-19, le marché japonais des actions a connu une liquidation sans discernement dans tous les secteurs.

27 juillet, par Sophia LI

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)