Rédiger un nouveau commentaire

Le COVID-19 tire le marché nord-américain des fusions et acquisitions vers son niveau le plus bas depuis plus d’une décennie, tandis que l’Europe et la région Asie-Pacifique évitent le pire. Au cours du premier semestre 2020, la performance, et le volume de transactions, du marché nord-américain ont été inférieurs à ceux du reste du monde...

20 juillet, par Next Finance

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)