Rédiger un nouveau commentaire

L’évolution de la pandémie du Covid 19 et ses conséquences assez fulgurantes, tant sur les marchés financiers que sur les perspectives macroéconomiques, ont nécessité de nouvelles mesures monétaires de la part des banques centrales. Cette nouvelle séquence d’incertitudes, appelle plus que jamais une compréhension étroite des perspectives de rendements obligataires.

26 mars, par Next Finance

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)