Rédiger un nouveau commentaire

Plus de trois ans après avoir voté pour quitter l’Union européenne (UE), les électeurs britanniques ont octroyé en décembre 2019 la plus grande majorité accordée à un gouvernement conservateur depuis 1987, ce qui a permis d’éliminer les obstacles parlementaires qui auraient empêché le Royaume-Uni de quitter l’UE le 31 janvier 2020. Les incertitudes entourant le Brexit n’ont pas disparu pour autant.

21 février, par Stéphane Monier

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)