Rédiger un nouveau commentaire

Sur les douze derniers mois, les OPCI non monétaires ont enregistré une décollecte de -50 milliards d’euros. Sans étonnement, ce sont les actions qui observent la plus forte décollecte sur la période, -30 milliards d’euros, vu la hausse de la volatilité passée.

9 janvier, par Béatrice Guedj

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)