Rédiger un nouveau commentaire

Malgré une forte détente depuis cet été, la prime de risque des actions européennes reste en effet historiquement très attractive (plus de 200 bp au-dessus de sa moyenne sur 20 ans) et pourrait alimenter une nouvelle phase de «re-rating» de la classe d’actifs «Equity».

16 décembre 2019, par Stéphane Levy

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)