Rédiger un nouveau commentaire

Les premiers résultats des foncières résidentielles allemandes ont confirmé qu’elles continuent de délivrer les meilleurs taux de croissance organique du secteur, à un niveau supérieur à 4% et des hausses toujours solides de valeurs, en contrepartie, il est vrai, de programmes d’investissements alourdis.

26 mars, par Laurent Saint Aubin

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)