Rédiger un nouveau commentaire

L’indépendance des banques centrales est généralement considérée comme une condition préalable à la réussite de la politique monétaire. Cependant, alors que les économies ont connu des difficultés au cours des dix dernières années et que l’inflation n’est plus considérée comme un problème, cette opinion ne fait pas l’unanimité, estime Stewart Robertson, économiste senior chez Aviva Investors.

13 mars, par Stewart Robertson

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)