Rédiger un nouveau commentaire

Le risque de report a été l’un des thèmes déterminants de la performance du marché de la dette financière subordonnée en 2018. Romain Miginiac, analyste crédit chez Atlanticomnium, nous explique les mécanismes du risque de report et les raisons pour lesquels il a été aussi prévalent l’année dernière.

12 mars, par Romain Miginiac

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)