Rédiger un nouveau commentaire

L’effondrement des marchés en fin d’année dernière a eu de quoi surprendre dans un contexte de croissance économique supérieure à la tendance dans les grands blocs, de pressions inflationnistes timides et d’expansion des bénéfices des entreprises.

11 février, par Maya Bhandari

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)