Rédiger un nouveau commentaire

Les obligations à haut rendement européennes ont connu une année 2018 difficile. Mis sous pression par la Réserve fédérale et inquiets des niveaux de dette atteints par les entreprises américaines, nombre d’investisseurs se sont délestés de leurs positions. Est-ce le moment de revenir vers la classe d’actifs?

24 janvier, par Frédéric Rollin

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)