Rédiger un nouveau commentaire

Notre pays souffre. Ce que l’on décrit comme un mouvement, les «Gilets jaunes», comme s’il ne récapitulait pas le sentiment général de la nation, est-il si peu représentatif? Il ne s’agit évidemment pas d’y inclure les casseurs, coupables d’exactions qui n’ont pour objectif que de déstabiliser les institutions républicaines et de leur substituer le chaos.

9 janvier, par Jean-Marc Torrollion

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)