Rédiger un nouveau commentaire

De manière générale, le ratio croissance/value, qui atteint les niveaux de la fin des années 90, semble excessif. Par conséquent, le risque de correction augmente. Selon nous, la meilleure façon de traverser cette période consiste à mettre l’accent sur les titres de qualité raisonnablement valorisés qui visent une croissance bénéficiaire durable.

18 octobre 2018, par ALEXANDRE DRABOWIC , KENNETH J. TAUBES , YERLAN SYZDYKOV

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)