Rédiger un nouveau commentaire

Crise politique en Italie et en Espagne, mesures protectionnistes de l’administration Trump: le risque politique alimente la volatilité sur les marchés. Mais les fondamentaux macroéconomiques restent solides.

11 juin 2018, par Emmanuel Auboyneau , Xavier d’Ornellas

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)