Rédiger un nouveau commentaire

Il suffit d’écouter les entreprises pour s’en convaincre. L’économie mondiale se définit davantage comme un puzzle de «marchés cibles» (avec une intensité concurrentielle plus ou moins marquée) plutôt que comme un planisphère évoluant au gré des cycles économiques traditionnels.

2 mai 2018, par Gérard Moulin

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)