Rédiger un nouveau commentaire

Après la grande crise financière de 2008, un des thèmes favoris des marchés était celui de la stagnation séculaire: un rythme de croissance économique structurellement plus lent, plafonnant à 2% et une inflation inexistante.

13 février, par Gérard Moulin

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)