Rédiger un nouveau commentaire

La baisse des impôts et les incitations en faveur de l’investissement pourraient être à l’origine d’une hausse des dépenses de la part des ménages et des entreprises et d’une recrudescence des opérations de fusions-acquisitions.

18 janvier 2018, par Isabelle Mateos y Lago

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)