Rédiger un nouveau commentaire

Pour Kommer van Trigt et Olaf Penninga, gérants de portefeuille chez Robeco, les risques politiques conditionnent l’évolution des marchés obligataires à mesure que la BCE diminue ses achats. Selon eux, une allocation géographique active au sein de la zone euro est dorénavant cruciale...

6 mars, par Kommer van Trigt , Olaf Penninga

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)