Rédiger un nouveau commentaire

A l’approche du scrutin présidentiel et de la remontée de Donald Trump dans les sondages, les marchés n’avaient pas caché leur nervosité. S’il ne faisait aucun doute que l’élection du candidat républicain allait générer de la volatilité sur les marchés, le scénario qui s’est finalement joué à l’annonce de sa victoire n’a pas manqué de surprendre.

15 novembre 2016, par David Ganozzi

Service réservé aux visiteurs enregistrés.

Pour participer, vous devez vous enregistrer au préalable Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire

Connexion | S'inscrire (gratuit)