IMG
WorldRemit lève 40 millions de dollars pour poursuivre sa croissance en France et dans les pays d'Afrique francophone

Le leader du transfert d’argent digital WorldRemit vient de lever 40 millions de dollars pour orchestrer la nouvelle phase de sa stratégie de croissance, avec pour ambition de servir 10 millions de clients des pays émergents à l’horizon 2020.

Ce tour de table (série C) porte à 220 millions de dollars le total des financements dont a bénéficié WorldRemit à ce jour.

WorldRemit permet actuellement d’envoyer des fonds d’une cinquantaine de pays vers 148 destinations dans le monde. Ce nouveau financement va lui permettre de s’implanter dans de nouveaux pays, de proposer des produits et services innovants et de redimensionner l’architecture technologique sur laquelle repose son offre axée sur l’usage d’appareils mobiles. Ce tour de table (série C) est orchestré par LeapFrog Investments, avec le concours des investisseurs historiques Accel et TCV.

WorldRemit accapare une part croissante du marché du transfert d’argent effectué par les diasporas, qui représente 600 milliards de dollars. L’entreprise est un leader mondial du secteur des transferts à l’international vers des comptes Mobile Money qui permettent aux destinataires de recevoir la somme sur leur téléphone portable.

En France, le service en marché émetteur, a été lancé en juillet 2012. De nouvelles données montrent que WorldRemit connaît une croissance à trois chiffres, la France devenant le marché émetteur le plus dynamique de l’entreprise (croissance de 154% en glissement annuel, de novembre 2016 à novembre 2017). Les migrants vivant en France jouent un rôle important dans le soutien de leurs familles à travers le monde, la Banque Mondiale estimant qu’en 2015, la diaspora a envoyé 20 milliards de dollars d’envois de fonds. Les principaux marchés de la France comprennent le Cameroun, les Philippines, le Kenya, le Maroc, le Nigeria et le Sénégal.

Sur les 10 millions de clients visés par WorldRemit, la moitié est africaine.

Les pays d’Afrique qui reçoivent des envois de fonds via WorldRemit deviendront des pays d’envoi. Plus important encore, le nouveau service rendra l’envoi d’argent en Afrique plus rapide, plus facile et moins coûteux. Selon la Banque mondiale, les transferts inter-africains sont parmi les plus chers au monde. Les transferts d’argent vers l’Afrique représentent plus de la moitié du volume total des transactions de WorldRemit. La société gère actuellement 74% des envois de fonds vers les services Mobile money populaires en Afrique comme MTN, Ecocash, Tigo Pesa, Vodafone M-Pesa et Airtel Money, ce qui en fait le leader mondial des transferts d’argent internationaux de mobile-à-mobile.

LeapFrog est le plus grand investisseur privé spécialisé dans les domaines des services financiers et de la santé pour les consommateurs des pays émergents. Cette société de gestion aide les entreprises à forte croissance dont l’activité affecte positivement la vie dans les pays concernés d’un point vue social, mais aussi commercial en donnant des moyens financiers aux clients dont les revenus sont modestes. Avec son portefeuille d’entreprises soutenues, LeapFrog aide 111 millions de personnes.

«Cette nouvelle levée de fonds va nous aider à continuer sur notre lancée en nous permettant de mettre notre service à la portée de millions de nouveaux clients aux quatre coins du monde. Nous sommes enchantés d’avoir gagné un investisseur stratégique dont la raison d’être est en phase avec la nôtre», commente Ismail Ahmed, fondateur et CEO de WorldRemit.

Depuis son dernier tour de table, en 2015, WorldRemit a lancé 206 nouveaux services et enregistré une progression de 400% de ses volumes de transactions. Le mois dernier, WorldRemit est devenu le tout premier service de transfert d’argent en ligne partenaire officiel du club anglais d’Arsenal. Ce nouveau financement intervient après celui de Série B réalisé en 2015 par TCV, lui-même précédé par celui de Série A effectué par Accel et Project A en 2014 – il fut l’un des plus grands tours de table de série A jamais organisé en Europe.

Next Finance 8 décembre
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique