IMG
WEBHELP a renégocié à la baisse le taux de sa dette et annonce une nouvelle levée de fonds de 75 millions d'euros.

Webhelp, leader mondial de l’expérience client et de l’externalisation des processus métiers (BPO), a annoncé aujourd’hui avoir augmenté de 75 millions d’euros le montant de son crédit syndiqué et, en parallèle, avoir renégocié à la baisse le coût de sa ligne de financement existante de 560 millions d’euros.

Webhelp, leader mondial de l’expérience client et de l’externalisation des processus métiers (BPO), a annoncé aujourd’hui avoir augmenté de 75 millions d’euros le montant de son crédit syndiqué et, en parallèle, avoir renégocié à la baisse le coût de sa ligne de financement existante de 560 millions d’euros. Conséquence de cette opération, le crédit syndiqué s’élève désormais à 635 millions d’euros.

La transaction permet d’optimiser la structure financière de Webhelp en diminuant le montant de la charge d’intérêts, et en apportant une meilleure liquidité pour assurer la prochaine phase de croissance et d’expansion du groupe.

Grâce à un fort soutien des investisseurs, le crédit syndiqué a été augmenté de 75 millions d’euros au lieu des 50 millions d’euros initialement prévus. Cette augmentation du crédit syndiqué a pour objectif de rembourser entièrement les montants tirés du crédit renouvelable et d’offrir une capacité supplémentaire afin de financer de futures acquisitions.

La marge de la ligne existante de 560 millions d’euros a été réduite de 550pts à 425pts avec un prix au pair, à comparer avec des indications de marge de 450-475pts et de frais au préteur de 0.25% lors du lancement de l’opération.

Afin de mieux refléter la nature des flux de trésorerie du groupe, une tranche de 75 millions de livres sterling a également été introduite dans le crédit syndiqué. L’offre a été extrêmement bien reçue par les investisseurs, tant par les investisseurs existants que par les nouveaux investisseurs, générant ainsi une très forte demande pour la nouvelle dette supplémentaire.

Le crédit syndiqué avait été mis en place au début de l’année 2016 conjointement à l’arrivée de KKR comme investisseur et partenaire financier de Webhelp. Les termes du refinancement témoignent de la solidité des fondamentaux de l’industrie, de la pertinence du business model proposé par Webhelp et de la qualité de son équipe managériale.

L’opération a été arrangée par KKR Capital Markets et Nomura.

Next Finance 25 janvier
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique