IMG
Vive la France, Europe lives on !

Même si c’était notre scénario central, nous n’en sommes pas moins soulagés que cette élection ait été différente de la précédente bien qu’il ait été plus difficile de prévoir les résultats. Résultats qui nous ont amenés à surpondérer les actions européennes.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Les résultats du premier tour renforcent notre confiance dans notre scénario: cet été, la France aura, pour la première fois, un président en faveur des réformes.

Même si c’était notre scénario central, nous n’en sommes pas moins soulagés que cette élection ait été différente de la précédente bien qu’il ait été plus difficile de prévoir les résultats. Résultats qui nous ont amenés à surpondérer les actions européennes.

Nous sommes convaincus par l’environnement macro-économique et le dynamisme des profits des entreprises européennes depuis un certain temps. Ceci étant dit, selon nous, les incertitudes politiques ont découragé les investisseurs étrangers sur l’Europe. Après les échéances électorales aux Pays-Bas, en Autriche, et en Allemagne, ce premier tour en France fait apparaître que les populistes ont nettement perdu du terrain en 2017. Malgré les défis qui sont encore devant nous, à la fin de l’année, l’Europe pourrait être bien plus stable qu’en janvier dernier.

Notre optimisme sur la France sera dépendant des résultats des élections législatives et de comment ces résultats viendront ou non soutenir le mandat de Macron. Pour le moment, il ne peut s’appuyer ni sur son propre parti ni sur sa grande expérience politique. En d’autres mots, sa présidence fait entrer la France en territoire inconnu.

Stefan Kreuzkamp 25 avril

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique