IMG
Via ID investit dans la licorne indonésienne GO-JEK, plateforme digitale de transport et services à la demande

Suite à l’ouverture de son bureau à Singapour en novembre dernier, Via ID – accélérateur de startups et projets dans les nouvelles mobilités - annonce son 1er investissement en Asie en partenariat avec Hera Capital, un fonds d’investissement basé à Singapour.

Cette opération s’intègre dans le tour de table d’investisseurs de renom tels que Google, Tencent, Temasek, Astra International, JD.com, ou Meituan-Dianping et permettra à la start-up indonésienne d’accélérer sur un marché à la croissance exceptionnelle.

GO-JEK, le Uber indonésien qui détrône Uber

Lancée en 2010 en tant que service de mototaxi, GO-JEK est aujourd’hui la première plateforme digitale multi services à la demande en Indonésie. Présente actuellement dans les 50 plus grandes villes indonésiennes et leader incontesté sur son marché, GO-JEK intègre sur sa plateforme aussi bien des services de mobilité (mototaxi, VTC, bus), de livraison & logistique urbaine (repas, colis…), de conciergerie (ménage, massage, coiffeur…) ou encore des solutions de paiement en ligne. GO-JEK, c’est aujourd’hui 15 millions d’utilisateurs actifs par semaine, 900 000 chauffeurs de mototaxi, taxi ou VTC, 125 000 commerçants et 100 millions de transactions opérées sur sa plateforme.

Cette levée de fonds va permettre à la licorne de continuer sa croissance et consolider sa place de leader dans la 4è nation la plus peuplée au monde. GO-JEK a un potentiel de croissance gigantesque; d’ici 2030 l’Indonésie aura ajouté 90 millions de personnes à sa base de consommateurs – plus qu’aucun pays au monde en excluant la Chine et l’Inde. A ceci s’ajoute une forte croissance de la population ayant accès à internet, avec 145 millions de personnes «connectées» en Indonésie d’ici 2020.

Une opération significative pour Via ID sur le marché mondial de la mobilité

Pour Via ID, ce premier investissement en Asie est une étape importante dans sa stratégie d’internationalisation.

«Après l’ouverture du bureau de San Francisco en 2015 et 3 investissements dans des startups américaines en 2017 (Swiftly, Migo et SpotAngels), il était important pour Via ID d’être présent sur le marché asiatique. En installant notre bureau à Singapour, ville-état avant-gardiste sur les thématiques des nouvelles mobilités et de la Smart City, et en investissant dans une société telle que GO-JEK – dotée d’une dimension d’innovation majeure et d’une feuille de route de qualité- aux côtés d’investisseurs de renom, nous souhaitons clairement nous positionner comme un acteur incontournable et mondial dans les nouvelles mobilités», explique Yann Marteil, président exécutif de Via ID.

«GO-JEK est la solution de transport la plus complète d’Indonésie, avec une part de marché dominante sur le mototaxi et le VTC. Cela va nous permettre de mieux comprendre les spécificités de ce marché, où les enjeux de mobilité sont majeurs. Les villes indonésiennes sont les plus saturées au monde, les solutions de transports publics sont quasi inexistantes et la mobilité du dernier km est très compliquée. C’est donc un formidable terrain de jeux pour innover» explique Quentin Vanoekel, responsable du bureau Via ID à Singapour.

Next Finance 26 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique