IMG
Venafi lève 100 millions de dollars dans le cadre d'un tour de table conduit par TCV

Venafi®, premier éditeur de solutions axées sur la protection des identités machines, annonce la conclusion d’une levée de fonds d’un montant de 100 millions de dollars, conduite par TCV avec le concours d’investisseurs existants, Questmark Partners et NextEquity Partners.

TCV, qui compte parmi les fonds d’investissement les plus importants et les plus respectés pour les sociétés technologiques en phase de croissance faisant ou non appel à l’épargne publique, a accompagné le développement d’acteurs de premier plan comme Airbnb, Alarm.com. Cradlepoint, Genesys, Netflix, Rapid7, Silver Peak, Splunk, Spotify et Zillow. Dans le cadre de cette opération, Jake Reynolds, associé gérant chez TCV, fait son entrée au Conseil d’administrationde Venafi.

Les fonds en question serviront à accélérer la croissance de Venafi et à consolider son rôle prépondérant sur le marché. En plus d’alimenter la croissance, 12,5 millions de dollars de l’investissement seront mis à la disposition de développeurs tiers dans le cadre de la première tranche du nouveau Fonds de développement de la protection de l’identité machine. Venafi a créé le fonds pour accélérer l’intégration de l’intelligence de l’identité machine dans une large gamme de machines de l’entreprise et pour améliorer et étendre l’écosystème de l’identité machine. Cet investissement permettra à des développers, open source notamment ainsi que des consultants, intégrateurs systèmes, start-up en plein essor, et éditeurs spécialisés dans la cybersécurité, de solliciter un appui financier. Ce parrainage permettra aux destinataires de construire des intégrations qui offrent une plus grande visibilité, intelligence et automatisation pour les clients Venafi à travers toute technologie qui crée ou exploite des identités machine.

«L’identité est la base de la sécurité», souligne Jeff Hudson, CEO de Venafi. «Le monde virtuel est composé de machines, qui ont besoin d’identités sous peine de ne pouvoir assurer la sécurité de ce monde. Notre société mesure parfaitement les risques liés au vol d’identités humaines; nous consacrons d’ailleurs plus de 8 milliards de dollars par an à leur protection. La plupart des entreprises, en revanche, ne sont pas consciente des risques associés aux identités machines et, de ce fait, leurs dépenses dédiées à leur protection sont quasi-nulles. C’est donc notre économie numérique toute entière qui est en danger. Nous sommes impatients de collaborer avec TCV, qui accompagne depuis bien longtemps les pointures mondiales du secteur technologique. Grâce à ses investissements et à son expertise, nous aurons la certitude que les machines aux quatre coins du monde – c’est-à-dire les matériels et logiciels des machines intelligentes, serveurs virtuels, applications, containers, etc. – sont connectées, en sûreté et sécurisées.»

À l’instar des noms d’utilisateur et mots de passe qui servent à identifier et authentifier les hommes, les identités machines assurent des relations de confiance entre les machines qui gèrent les flux de données névralgiques. Attendu que les identités machines sont assez mal maîtrisées et bien souvent non protégées, elles sont susceptibles d’être détournées par les cybercriminels. La plate-forme Venafi protège les clés cryptographiques et les certificats numériques qui servent d’identités machines par sa visibilité, sa veille et son automatisation hors pair.

«L’équipe TCV est ravie de ce partenariat avec Venafi», précise Jake Reynolds, associé gérant chez TCV. «Le DevOps et l’Internet des objets favorisent l’essor du nombre de machines grâce au cloud, à la virtualisation et à la prolifération des appareils connectés. Venafi est parfaitement positionné pour protéger l’identité machine de toutes les machines d’entreprises, et nous avons hâte d’apporter notre concours à l’équipe Venafi sur un marché en pleine expansion.»

Avec plus d’une trentaine de brevets, Venafi propose des solutions innovantes de protection des identités machines aux acteurs mondiaux du classement Global 5000 les plus soucieux de sécurité et les plus exigeants en la matière, dont, rien qu’aux États-Unis, les cinq premiers assureurs-santé, les cinq plus grandes compagnies aériennes et quatre des cinq premières chaînes de distribution, sans oublier quatre des cinq premières banques dans chacun des pays ci-après: États-Unis, Royaume-Uni, Australie et Afrique du Sud.

Next Finance 4 décembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique