IMG
Tour d'Europe des taux immobiliers - Emprunt immobilier : d'importantes disparités européennes

Au lendemain des élections européennes, observons de plus près la position de la France par rapport à ses voisins européens. Prix au mètre carré, taux moyens, exigences des banques, niveau de salaire moyen,... De grandes disparités au sein de l’Union Européenne sont visibles...

Au lendemain des élections européennes, observons de plus près la position de la France par rapport à ses voisins européens. Prix au mètre carré, taux moyens, exigences des banques, niveau de salaire moyen,... De grandes disparités au sein de l’Union Européenne sont visibles, mettant en avant l’inégalité des villes européennes face aux conditions d’emprunt pour l’acquisition d’un bien immobilier.

Taux immobiliers: Le Danemark et la France, grands gagnants!

En matière de taux, le Danemark prend la première position, suivie de très près par la France, qui affichent tous deux des taux défiant toute concurrence. Des conditions exceptionnelles allant jusqu’à 0.75% pour les meilleurs taux fixe négociés par La Centrale de Financement sur 15 ans.

Les pays du Nord (Pays-Bas et Allemagne) talonnent la France, suivis des pays du Sud (Espagne et Portugal) puis du Royaume-Uni et de l’Italie dont les taux dépassent les 2%. Les mauvais élèves sont les pays d’Europe de l’Est qui affichent des taux bien plus élevés comme par exemple la Pologne dont les taux grimpent jusqu’à 4.4%.

Quant aux conditions fixées par les banques pour emprunter, certaines ont assoupli leurs exigences en France et aux Pays-Bas, tant qu’en Allemagne, en Espagne et en Italie, elles ont été renforcées.

Prix au mètre carré: Où fait-il bon acheter?

En ce qui concerne les prix du mètre carré dans chacune des villes, Paris et Londres se positionnent de loin comme étant les capitales les plus chères d’Europe, en affichant des prix moyens d’un peu plus de 10 000 € pour Paris et de 16 512 € pour Londres. Berlin et Amsterdam restent des capitales abordables avec des prix ne dépassant pas les 5 000 € le mètre carré.

En analysant le couple prix au mètre carré par rapport aux taux pratiqués, on peut constater un «reste à vivre» plus important dans des villes comme Dublin, Lisbonne ou encore Bruxelles, qui possèdent des prix moyens inférieurs à 3 200 € le mètre carré.

Comparatif du coût d’acquisition de 3 grandes villes européennes: Ainsi, pour l’acquisition d’un appartement de 60m2, il en coûtera à l’acheteur 341 070 € en moyenne à Berlin, 641 680 € à Paris et 1 131 575 euros dans le centre de Londres, pour un prêt sur 20 ans avec comprenant un apport de 10% du montant du bien (hors assurance et frais de notaires).

Salaires moyens: des disparités significatives

La disparité des salaires dans les capitales européennes peut également justifier les inégalités face à l’emprunt. Les pays d’Europe du Sud possèdent des salaires moyens très faibles, à savoir 1 749 € en Espagne et 846 € au Portugal. A contrario, avec un salaire moyen s’élevant à 2 042€ en Angleterre contre 2 225 € en France, notre pays se situe en très bonne position.

«Si on constate des disparités entre les principales capitales européennes, la France s’avère particulièrement attractive, avec un prix du mètre carré élevé mais pondéré par des taux significativement bas et un salaire moyen plus important qu’un certain nombre de ses voisins européens. C’est incontestablement le bon moment pour acheter un bien immobilier.» conclut Sylvain Lefèvre, Président de la Centrale de Financement

Next Finance 28 mai
P.-S.

Sources: *Immo-finanzcheck **Coreco

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique