IMG
Tempow lève 4 millions de dollars pour redynamiser le Bluetooth

Cette série A est menée par les fonds londoniens Balderton Capital (lead investor) et C4 Ventures. Lars Fjeldsoe-Nielsen, General Partner de Balderton et ex-Vice-Président de Dropbox et Uber, rejoint le board de Tempow

Tempow se positionne pour devenir l’entreprise spécialiste du software Bluetooth, et souhaite améliorer l’experience utilisateur du Bluetooth pour tous les objets connectés

Tempow, entreprise spécialiste du logiciel Bluetooth, annonce un tour de financement de 4 millions de dollars en série A avec deux prestigieux VC londoniens: Balderton Capital (lead investor) et C4 Ventures (créé par Pascal Cagni, ex-VP EMEIA Apple). Lars Fjeldsoe-Nielsen, General Partner chez Balderton Capital, rejoint le conseil d’administration de Tempow.

La mission de Tempow est simple: améliorer radicalement l’expérience utilisateur (UX) du Bluetooth, pour tous les objets connectés. «Aujourd’hui, pour beaucoup, le Bluetooth ne fonctionne jamais parfaitement» déclare Vincent Nallatamby, co-fondateur de Tempow. «Pourtant, c’est une technologie merveilleuse, et nous en avons à peine effleuré le potentiel».

Smartphones, TVs, voitures, casques… de nombreux objets de notre quotidien s’appuient sur la technologie Bluetooth. Mais avec l’explosion des objets connectés et de l’IoT, c’est plus de 5 nouveaux milliards d’objets Bluetooth qui devraient être produits chaque année à partir de 2020.

Créée en 2016, la startup Tempow avait déjà fait parler d’elle lors de l’annonce d’un partenariat avec la marque de smartphones Motorola en 2017. Le premier produit de la société, le Tempow Audio Profile (TAP), technologie brevetée qui permet de connecter plusieurs casques et enceintes de marques différentes depuis un seul smartphone, est d’ores et déjà déployé auprès de millions d’utilisateurs.

«En 20 ans dans l’industrie à travailler sur des partenariats avec des marques de téléphones, c’est la première fois que je vois une si petite équipe avancer aussi vite», a déclaré Lars Fjeldsoe-Nielsen, General Partner de Balderton et anciennement en charge des partenariats mobile chez Dropbox et Uber. «Le talent de Tempow, combiné avec l’ampleur de l’opportunité marché, me rappellent mes débuts chez Dropbox.»

La startup est constituée d’une dizaine d’ingénieurs, issus de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole 42. Grâce à cette levée de fonds, Vincent Nallatamby compte bien renforcer son équipe technique afin de créer «un véritable pôle d’expertise mondial autour du Bluetooth».

«Très peu d’équipes d’ingénieurs peuvent égaler Tempow sur son expertise du Bluetooth, ce qui positionne idéalement la société pour collaborer avec les constructeurs et ce, même au niveau international», déclare Olivier Huez, associé chez C4 Ventures. «Le produit audio TAP n’est qu’une première étape.»

Aujourd’hui en discussions avec les principales marques de smartphones, Tempow anticipe de nombreux nouveaux contrats dans les mois à venir, notamment sur le territoire asiatique, et se projette déjà sur la création d’une première succursale en Chine.

Next Finance 23 mai
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique