IMG
State Street Global Advisors lance un appel à 3 500 entreprises, représentant une capitalisation boursière de plus de 30 000 milliards de dollars, pour les inciter à accroître le nombre de femmes au sein de leur conseil d'administration

A l’occasion de la Journée internationale des femmes, SSGA publie des directives et place une statue au cœur du quartier financier de New York symbolisant le besoin d’agir

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, State Street Global Advisors, la division de gestion d’actifs de State Street Corporation lance un appel aux quelques 3 500 entreprises dans lesquelles elle investit pour le compte de ses clients, qui représentent une capitalisation boursière[1] de plus de 30 000 milliards de dollars, les invitant à prendre des mesures volontaires pour augmenter le nombre de femmes au sein de leur conseil d’administration.

Pour marquer cette initiative et symboliser le pouvoir des femmes leaders, SSGA a placé la statue d’une jeune fille, représentant l’avenir, au cœur de la capitale mondiale de la finance, tout près de Wall Street à New York.

«Nous sommes convaincus qu’une bonne gouvernance d’entreprise dépend d’une direction forte, efficace et indépendante du conseil d’administration» a déclaré Ron O’Hanley, Président et Directeur Général de SSGA. «Pour assurer l’efficacité et l’indépendance du conseil d’administration, la diversité des opinions est un élément essentiel, et celle-ci exige des administrateurs apportant des compétences, des expériences et des expertises différentes. Aujourd’hui, nous invitons les entreprises à prendre des mesures concrètes pour accroître la mixité de leur conseil d’administration, et avons publié des orientations claires pour les aider à s’engager dans cette voie.»

Ce matin, M.O’Hanley a présenté en détail les orientations de SSGA dans son Discours d’introduction du colloque sur la gouvernance d’entreprise (Corporate Governance Symposium) organisé par le Weinberg Center for Corporate Governance de l’Université du Delaware. Cette année, le thème de la conférence s’articulait autour des questions de gouvernance ayant une importance critique pour les conseils d’administration et les investisseurs en 2017.

Selon une étude de MSCI, les entreprises ayant une forte présence féminine au sein de leur direction ont produit un rendement sur investissement de 10,1% par an contre 7,4% des entreprises n’ayant pas d’effectif féminin significatif aux postes de direction, ce qui représente une augmentation de 36,4% du rendement moyen des capitaux propres.

2,3 De plus, selon un rapport du McKinsey Global Institute en 2015, l’évolution vers un scénario où les femmes participent autant que les hommes à l’économie permettrait d’ajouter près de 28 000 milliards de dollars au PNB mondial annuel d’ici 2015, soit un gain supplémentaire de 26% comparé à un scénario perpétuant le statu quo4.

Pour autant, et malgré certains progrès effectués dans l’intégration des femmes au sein des conseils d’administration, 25% des entreprises de l’indice Russell 3000 n’ont pas même une femme dans leur conseil d’administration, et près de 60% de ces sociétés n’intègrent des femmes que dans moins de 15% de leurs conseils d’administration.

Aujourd’hui, SSGA publie des directives pour promouvoir une plus grande mixité grâce à un dialogue actif et à l’engagement mené auprès de la direction et des conseils d’administration des entreprises. Dans le cas où une société ne prend aucune mesure pour augmenter le nombre de femmes au sein de son conseil d’administration, SSGA usera de ses droits de vote par procuration pour influencer le changement, et si nécessaire, voter contre le Président du comité de nomination et/ou de gouvernance.

«Dans le cadre de notre examen de la mixité des conseils d’administration, nous avons analysé et comparé les niveaux de diversité dans trois pays: l’Australie, le Royaume-Uni et les États-Unis» a ajouté Rakhi Kumar, directrice de la gouvernance d’entreprise chez SSGA. «La plupart des conseils d’administration de sociétés à forte capitalisation boursière dans ces pays ont au moins une administratrice, mais ils n’ont pas encore entièrement adopté l’égalité des sexes dans leurs rangs. Nous pensons que les conseils ont un rôle important à jouer pour augmenter la diversité et que nos directives peuvent aider les administrateurs à agir dès maintenant».

«Je soutiens sans réserve les efforts de State Street» a déclaré Chris Ailman, Directeur des investissements de CalSTRS. «Les entreprises doivent se mobiliser et mieux faire appel aux talents et au leadership des femmes au sein de leur conseil d’administration, de leurs équipes dirigeantes et de leurs effectifs. Cette statue signale avec témérité aux marchés financiers que l’avenir dépend de l’investissement dans le pouvoir des femmes. Nous devons tous faire pression pour oser le changement dès aujourd’hui».

Next Finance 8 mars
Notes

[1] 2 300 milliards € d’actifs sous gestion au 31 décembre 2016. Ce volume d’actifs sous gestion inclut environ 29,05 milliards € (au 31 décembre 2016) pour lesquels l’agent commercial est State Street Global Markets, LLC (SSGM), une société affiliée de State Street Global Advisors.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique