IMG
Société Générale poursuit son désengagement du charbon

Le Groupe poursuit également ses travaux d’alignement de sa méthodologie avec l’accord de Paris à d’autres secteurs d’activité et entend prendre de nouveaux engagements au-delà de 2020.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Dans le cadre de la poursuite de sa politique de désengagement du charbon, Société Générale annonce aujourd’hui arrêter de fournir de nouveaux services ou produits aux entreprises clientes:

  • dont l’activité dans le charbon thermique est supérieure à 50%;
  • dont l’activité dans le secteur du charbon thermique est comprise entre 30% et 50% et qui n’ont pas de stratégie permettant de la réduire à 30% en 2025, ou qui ont des plans d’expansion.

Une nouvelle politique sectorielle reflétant ces engagements sera publiée avant le 1er juillet 2019.

Société Générale a été l’une des premières banques à réduire son exposition au secteur du charbon en arrêtant dès 2016 le financement des projets. Le Groupe s’est également engagé à réduire son portefeuille global de financement du charbon en ligne avec le scénario 2°C de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE). A fin 2018, le Groupe a atteint, avec deux ans d’avance, l’objectif de limiter à 19% avant 2020 la part charbon du mix énergétique de la production d’électricité financée.

Le Groupe poursuit également ses travaux d’alignement de sa méthodologie avec l’accord de Paris à d’autres secteurs d’activité et entend prendre de nouveaux engagements au-delà de 2020. Société Générale a pris cet engagement dans le cadre du Katowice Commitment lors de la COP24 en décembre 2018.

Next Finance 23 mai

Article aussi disponible en : English EN | français FR

P.-S.

*Le charbon thermique a pour finalité la production d’électricité, qui peut également être produite à partir d’autres énergies moins carbonées.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique