IMG
Selon AllianzGI, les obligations asiatiques continuent d'offrir des opportunités d'investissement attrayantes

Pour Allianz Global Investors, les marchés obligataires asiatiques continuent à offrir un couple rendement risque attrayant au sein de l’univers obligataire en 2018.

Un univers en croissance et attrayant

Selon Allianz Global Investors, les économies asiatiques sont aujourd’hui une destination sûre pour les investisseurs obligataires. En effet, plus robustes, elles profitent d’un meilleur contexte macroéconomique, qui génère des conditions plus favorables aux entreprises. Les dix principaux pays asiatiques affichent ainsi une note investment grade (AAA pour Singapour, AA+ pour Hong-Kong…).

L’ouverture de la Chine à l’économie mondiale a permis également la mise en place de nombreuses initiatives (notamment grâce au plan «One Belt, One Road»), comme le développement d’infrastructures qui facilitent les échanges humains et commerciaux. De nombreuses étapes ont été franchies vers une réforme structurelle du marché, témoignant de l’ouverture progressive du marché obligataire onshore chinois. Selon David Tan, CIO Taux Asie, «la montée en puissance de la Chine offre de nouvelles opportunités. Le focus grandissant de la Chine sur une croissance de qualité s’inscrit en ligne avec la stratégie «Made in China 2025» du gouvernement, qui vise à placer le pays au rang de leader mondial du secteur high-tech.»

La croissance remarquable des marchés obligataires asiatiques atteste de cet essor économique: à fin décembre 2016, la dette asiatique représentait 839 milliards de dollars, contre 134 milliards de dollars à fin 2005. Cette croissance a permis la mise à jour d’un gisement d’opportunités vaste et en plein essor, source de diversification en termes géographique, sectoriel et d‘entreprises.

Les performances de ces marchés ont également soutenu leur expansion: la dette asiatique libellée en USD et en devise locale offre un potentiel de rendement supplémentaire attrayant. Le taux de rendement des emprunts d’Etat à 5 ans pour la France est par exemple de 0,2%, alors que tous les taux de rendement des pays asiatiques dépassent les 1% (7,6% pour l’Inde). De leur côté, les fondamentaux des entreprises restent stables dans l’ensemble, avec des anticipations de défaut modérées à faibles pour 2018.

D’un point de vue historique, «les performances des marchés obligataires asiatiques sont ressorties positives presque tous les ans au cours des 10 dernières années: en 2016, le Asian USD High Yield a ainsi enregistré une performance de +11%, et +7% en 2017», ajoute David Tan.

En terme d’allocations, Allianz Global Investors privilégie de plus en plus la dette en devise locale sur des marchés choisis (comme l’Inde ou la Malaisie): «en effet, depuis 2013, elle sous-performe les obligations d‘entreprises asiatiques libellées en USD et offre un potentiel de rebond à l’avenir», explique David Tan. La dette libellée en USD recèle également des opportunités, mais la sélection de titres est essentielle, car les spreads de crédit asiatiques sont serrés et une consolidation à venir est probable.

Dans ce contexte, le segment high yield offre un supplément de rendement associé à une duration plus courte, ce qui le rend moins sensible aux rendements des bons du Trésor américain.

Des solutions dynamiques adaptées à différents profils de risque

Afin de permettre une exposition différenciée à la dette asiatique, AllianzGI propose des stratégies dynamiques répondant à différents profils de rendement/risque. Ces stratégies sont mise en place dans le cadre des fonds Allianz Flexi Asia Bond et Allianz Dynamic Asian HY, tous deux autorisés à la commercialisation sur le marché français.

La philosophie d’investissement de ces fonds repose sur une gestion active fondamentale, fondée sur une approche de «total return» intégrant un biais opportuniste.

Le gérant combine une connaissance approfondie des spécificités locales, et une bonne compréhension des corrélations macro-économiques.

Créé en 2012, le fonds Allianz Flexi Asia Bond investit sur l’intégralité du marché asiatique et représente des actifs de 654 millions de dollars à fin décembre 2017. Il est géré par David Tan selon une approche flexible et une gestion active des risques baissiers. Au sein de ce fonds, la gestion de la duration permet de mettre en place des stratégies de couverture répondant au contexte macroéconomique.

Placées sous la responsabilité de David Tan et spécialisées par zone géographiques, les équipes de gestion obligataire asiatique d’AllianzGI regroupent 18 professionnels de l’investissement basés à Singapour, Hong-Kong et Taipei.

Next Finance 27 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique