IMG
Scipio bioscience annonce sa levée de fonds d'amorçage

Scipio bioscience, entreprise de biotechnologies dédiée au développement d’une solution innovante de préparation d’échantillons pour les études sur cellules individuelles sous la forme de kits de paillasse, annonce avoir complété une première levée de fonds de 1,2M€.

Ce financement, obtenu auprès de deux fonds européens - Quadrivium I, fonds d’amorçage de Seventure Partner (Paris, France) et High-Tech Gründerfonds (Bonn, Allemagne) - va permettre le renforcement de l’équipe R&D concentrée sur l’achèvement du premier prototype de kit destiné à la transcriptomique sur cellules individuelles.

Scipio bioscience exploite une technologie propriétaire pour la préparation d’échantillons dédiés au profilage de cellules individuelles, basée sur l’étiquetage par code-barres en format tube à essai. La solution de Scipio bioscience pour les études «-omiques» sur cellules individuelles est exemptée des coûts substantiels d’investissement et de fonctionnement inhérents aux technologies existantes, tout en permettant la souplesse et la «scalabilité» requises pour la recherche de pointe. Cette technologie a été développée par le Pr Stuart Edelstein, biophysicien de renommée internationale, Président de Scipio bioscience, accompagné comme Directeur Général par Pierre Walrafen, manager expérimenté en biotechnologies.

Selon le Pr Stuart Edelstein: «Les coûts et contraintes des méthodes disponibles pour la préparation d’échantillons ont empêché jusqu’à présent la généralisation de l’adoption des approches sur cellules individuelles. Grâce à notre technologie propriétaire, nous surmontons ces obstacles en fournissant une solution simple basée sur des kits, ne nécessitant aucun dispositif particulier, pour préparer dans un système en tubes à essai des milliers de cellules destinées aux études de profilage. Nous sommes convaincus que cette approche fera du séquençage ARN sur cellules individuelles un outil de recherche de routine, pour le bénéfice des patients et des scientifiques.»

Selon Philippe Tramoy, Directeur de participations du fonds d’amorçage Quadrivium I chez Seventure Partners: «Il y a un besoin évident pour des solutions abordables de transcriptomique sur cellules individuelles, et les études à l’échelle de la cellule individuelle vont représenter une part majeure du marché du séquençage. La solution de Scipio bioscience répond à ce besoin, avec le potentiel à la fois de réduire les coûts et d’étendre les champs d’application, dans la recherche clinique comme fondamentale.»

Scipio bioscience est installée dans l’incubateur iPEPS-ICM de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), situé au sein de l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. L’ICM offre des plateformes de pointe, dont les plateformes de génomique et de bio-informatique. Des collaborations avec les laboratoires de l’ICM et d’autres instituts de recherche européens de premier plan sont en cours d’initiation, pour assurer l’accès aux échantillons et aux retours des utilisateurs.

Scipio bioscience prévoit d’étendre ses activités de R&D en Allemagne, en 2018.

Philippe Tramoy, le Pr Stéphane Le Crom, Directeur de l’Unité Mixte de Services Omique à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris, France) et Frank Hensel, Directeur de participation senior chez High-Tech Gründerfonds, siègent au comité stratégique présidé par le Pr Stuart Edelstein.

Next Finance 15 novembre
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique