IMG
Sage annonce le rachat d'Intacct, leader Nord-Américain sur le marché des solutions cloud de gestion financière

Sage a annoncé la signature d’un accord pour l’acquisition d’Intacct, un des leaders sur le marché nord-américain des solutions de gestion financière dans le cloud. Cette acquisition, réalisée pour partie en cash et en actions est estimée à 850 millions de dollars.

Basé à San Jose, en Californie, Intacct compte parmi ses clients plusieurs milliers de moyennes et grandes entreprises du continent Nord-Américain, une clientèle acquise directement ou par le biais de partenaires. Intacct propose une offre élaborée de solutions de gestion financière dans le cloud aux entreprises en croissance qui sont à la recherche d’une vision opérationnelle et financière complète, d’une automatisation des process, d’une compatibilité parfaite avec leurs systèmes existants et incluant des fonctionnalités avancées et une interface client novatrice.

Il est à noter que Intacct a récemment été nommé «Visionnaire» par Gartner lors de la sortie du Magic Quadrant dans les rubriques Suites Cloud de Gestion Financière pour les moyennes, grandes et très grandes entreprises (Juin 2017). L’entreprise a un taux de croissance annuel moyen de 33% depuis 3 ans, le chiffre d’affaires récurrent annualisé actuel est évalué à 96 millions de dollars et le chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois (jusqu’à juin) est estimé à 88 millions de dollars, la souscription représente 90% de ce chiffre d’affaires.

En plus du chiffre d’affaires organique, Sage prévoie que Intacct (renommé Sage Intacct), Sage People (Fairsail) et Compass généreront un chiffre d’affaires supplémentaire de 20 millions de Livres Sterling au cours de cette année fiscale.

Le CEO d’Intacct, Robert Reid, est à la tête d’une équipe de managers chevronnés qui restera en place et continuera à gérer l’entreprise afin d’assurer la continuité vis-à-vis des clients, des partenaires et des collaborateurs.

Raison stratégique

Cette acquisition démontre la volonté forte de Sage de renforcer son implantation sur le marché du Cloud, de devenir un leader aux États-Unis et d’accélérer sa stratégie soutenue par ses cinq piliers stratégiques.

Sage a bien compris que la demande des clients se déplace vers le cloud et s’éloigne des ERP traditionnels monolithiques. Ainsi, cette acquisition renforce la position de leader de Sage en fournissant une solution cloud de gestion financière qui accompagnera l’entreprise dès sa création et jusqu’à ce qu’elle devienne une entreprise globale, tout en intégrant parfaitement ses autres applications. Grâce à Sage, ses partenaires pourront développer leur activité dans le cloud. À court terme, Sage s’ouvre de nouvelles opportunités de croissance, avec à moyen terme un potentiel d’expansion géographique.

Enfin, la combinaison du portefeuille de produits, de la marque, des ressources et des partenaires existants de Sage et Intacct renforcera la position privilégiée de Sage pour s’imposer en tant que premier fournisseur de solutions de gestion financière Cloud, en Amérique du Nord sur ses segments de marché.

Stephen Kelly, CEO de Sage, commente: «Aujourd’hui, nous abordons une autre étape importante dans la réalisation de notre stratégie et nous sommes ravis d’accueillir Intacct dans la famille Sage. L’acquisition d’Intacct soutient notre ambition d’accélérer la croissance en gagnant de nouveaux clients à l’échelle mondiale et en s’appuyant sur nos acquisitions Cloud. Intacct ouvre d’énormes opportunités sur le marché nord-américain, représentant plus de la moitié de notre marché total.»

Robert Reid, CEO de Intacct, commente: «Nous sommes ravis de faire partie de Sage car nous nous concentrons sur le même objectif: offrir les solutions cloud les plus novatrices pour nos clients. Intacct grandit rapidement sur son marché et nous sommes fiers d’être un leader reconnu en matière de satisfaction client dans les entreprises de taille moyenne, grande et mondiale. En combinant nos forces avec celles de Sage, nous pouvons accélérer conjointement le succès de nos clients».

Next Finance 31 juillet
Tags

|

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique