IMG
SUNPARTNER Technologies ouvre un nouveau site de production avec un concours de 15 millions d'EUR de la Banque européenne d'investissement

Ce prêt accordé au titre du FEIS permettra à SUNPARTNER Technologies d’établir son infrastructure commerciale, d’investir dans la R-D et de poursuivre l’expansion de ses capacités de production.

SUNPARTNER Technologies, une entreprise pionnière qui conçoit du verre photovoltaïque et l’intègre dans des solutions destinées aux marchés de la construction, de l’électronique grand public et des transports, a annoncé l’ouverture d’un nouveau site de production à Rousset, près d’Aix-en-Provence. À l’occasion de la cérémonie d’inauguration, l’entreprise et la Banque européenne d’investissement (BEI), représentée par Ambroise Fayolle, vice-président, ont signé un accord de prêt de 15 millions d’EUR qui servira à stimuler les programmes de recherche et de développement de l’entreprise. Le prêt de la BEI bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le cœur du Plan d’investissement pour l’Europe, aussi appelé «Plan Juncker».

Ce prêt accordé au titre du FEIS permettra à SUNPARTNER Technologies d’établir son infrastructure commerciale, d’investir dans la R-D et de poursuivre l’expansion de ses capacités de production. Avec les 55 millions d’EUR de ressources en capital déjà levés par l’entreprise, le prêt de la BEI porte le financement total à 70 millions d’EUR. Grâce à ce concours, SUNPARTNER Technologies sera en mesure d’accélérer le développement de ses activités commerciales, en s’appuyant notamment sur l’accord de coentreprise récemment signé avec Vinci Construction, et de proposer ses façades photovoltaïques aux acteurs de la construction (architectes, ingénieurs, fabricants de façades, etc.) en Europe.

«C’est un financement clé en termes d’innovation et d’action climatique, intervenant à un moment crucial pour cette société à fort potentiel de croissance», a souligné le vice-président Ambroise Fayolle durant l’évènement. «La BEI est particulièrement fière de financer ce projet innovant qui permettra à la société SUNPARTNER Technologies de commercialiser sa technologie de pointe tout en développant ses futures lignes de production. En permettant à chaque surface de devenir une source d’énergie verte, SUNPARTNER Technologies a tous les atouts pour être leader sur un marché en pleine expansion. Grâce à la garantie européenne du Plan Juncker, nous sommes en mesure de renforcer nos financements aux petites sociétés innovantes. Ce financement est également au cœur des priorités du Grand Plan d’Investissement.»

Ludovic Deblois, PDG de Sunpartner: «La signature de cet accord de prêt est une très bonne nouvelle pour SUNPARTNER pour trois raisons principales. Tout d’abord, l’appui de la BEI est essentiel à l’accélération de notre croissance. Ensuite, ce financement illustre également notre détermination à desservir le marché européen dans son ensemble. Enfin, cette signature et la réglementation européenne en vigueur en matière de construction reflètent l’engagement résolu de l’Union européenne à protéger notre planète. Toutes ces initiatives vont dans la bonne direction pour lutter collectivement, aujourd’hui et demain, contre les effets des changements climatiques. Les pays européens sont en train de se rassembler pour relever ce défi.»

L’entreprise entend investir massivement dans ses infrastructures commerciales, dans la R-D et dans ses capacités de production afin de poursuivre son évolution et passer d’une activité purement axée sur la R-D à une production commerciale pleinement aboutie. L’ambition de SUNPARTNER Technologies est de devenir, grâce à ses technologies éprouvées, la première entreprise au monde dans le secteur des solutions photovoltaïques intégrées pour le bâtiment.

Les solutions photovoltaïques innovantes de SUNPARTNER de la gamme WYSIPS® (What You See is Photovoltaic Surface) permettent, sur des surface esthétiques, de capter l’énergie solaire et de la convertir en électricité. L’année dernière, l’entreprise a signé un accord de coentreprise avec Vinci Construction dans le cadre duquel elle a lancé deux produits révolutionnaires: une fenêtre solaire («Horizon D») et un mur-rideau en verre solaire («Horizon E») qui produisent de l’électricité. Horizon D est une fenêtre connectée intelligente en verre parfaitement innovante grâce à la technologie Wysips® basée sur un substrat verre photovoltaïque semi-transparent. Elle offre également un confort accru (par exemple, elle protège les occupants des reflets et réduit la surchauffe dans les locaux intérieurs) et elle s’avère simple à utiliser et manipuler. Horizon E est un mur-rideau qui intègre du verre photovoltaïque. Les façades, offrant une importante surface disponible, peuvent désormais produire de l’électricité à l’endroit précis où elle est nécessaire.

L’innovation étant au centre de ses grandes priorités, en 2016, le Groupe BEI a prêté 13,5 milliards d’EUR à l’appui de projets innovants en Europe, notamment de programmes de recherche de grands groupes industriels et d’entreprises et sociétés spécialisées. L’an dernier, sur les 9,3 milliards d’EUR au total que le Groupe BEI a investi en France, 38% ont servi à soutenir des entreprises, la recherche-développement et l’innovation. La banque de l’UE joue également un rôle essentiel pour faire de l’Accord de Paris une réalité. En tant que premier bailleur de fonds multilatéral au monde pour le financement de l’action climatique, la Banque s’engage à consacrer au minimum 25% de ses investissements à l’atténuation des changements climatiques et à l’adaptation à leurs effets, soutenant ainsi une croissance à faible intensité de carbone et à l’épreuve des changements climatiques. En 2016, 35% des investissements de la BEI en France ont visé cette priorité absolue.

Le Plan Juncker continue donc à mettre pleins gaz dans l’Hexagone avec, à ce jour, 99 opérations approuvées par le Groupe BEI, soit un financement total de 7,5 milliards d’EUR.

Next Finance 9 octobre
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique