IMG
SOCOTEC acquiert l'entreprise allemande SCHOLLENBERGER

Grâce à l’acquisition de Schollenberger, entreprise spécialisée dans la détection d’explosifs, le chiffre d’affaires du Groupe SOCOTEC en Allemagne passe de 40 à 80 M€. Cette étape décisive pour le Groupe dans le développement de ses 4 grandes plateformes européennes (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie) lui permet de devenir un acteur leader des TIC (Testing, Inspection, Certification) en Allemagne.

Schollenberger, entreprise basée à Celle (Basse-Saxe) et fondée en 1998, est dirigée par Klaus Löhle et par Boris Töller. Spécialisée dans la détection d’explosifs dans les sous-sols et milieux marins ainsi que les études de sols associées, l’entreprise est numéro un sur ce marché en Allemagne et en Autriche, où elle intervient en amont des principaux projets de Construction et d’Infrastructures. Schollenberger emploie plus de 400 personnes sur 10 sites (8 en Allemagne et 2 en Autriche) et prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 40M€ en 2018.

Le Groupe SOCOTEC, numéro un du contrôle construction en France, et l’un des leaders sur le marché des TIC en Construction et Infrastructures, réalise un chiffre d’affaires de 700 M€ dont un tiers hors de France. Avec plus de 200 000 clients, le Groupe intervient dans 25 pays à travers le monde et emploie plus de 7 000 collaborateurs.

SOCOTEC DEVIENT L’UN DES LEADERS DES TIC EN ALLEMAGNE

Le Groupe est implanté en Allemagne depuis 2008 avec l’acquisition de Canzler, spécialisé en assistance à maîtrise d’ouvrage, management de projet, consulting et inspection auprès des acteurs de l’immobilier. En 2017, SOCOTEC a élargi son offre et sa présence en Allemagne grâce à l’acquisition de ZPP, spécialisé en assistance à maîtrise d’ouvrage, management de projet, consulting et inspection dans le domaine des Infrastructures et de l’Énergie.

Avec l’acquisition de Schollenberger, SOCOTEC se dote d’expertises en Testing (analyses et mesures) en Allemagne, et devient ainsi l’un des acteurs allemands majeurs des TIC sur les marchés de la Construction, de l’Immobilier et des Infrastructures. Présent dans 17 villes différentes, le groupe SOCOTEC compte désormais plus de 800 collaborateurs sur le sol allemand et y réalise un chiffre d’affaires supérieur à 80M€.

Hervé Montjotin, Chief Executive Officer de SOCOTEC déclare «Nous sommes très heureux d’accueillir Schollenberger, au sein du Groupe SOCOTEC. Son haut niveau d’expertise en études géotechniques et géophysiques permet à SOCOTEC de développer une troisième activité en Allemagne. Les expertises de Schollenberger en Testing, qui complètent celles de ZPP et de Canzler, respectivement dans les Infrastructures et dans la Construction, nous permettent de nous affirmer désormais comme un acteur majeur des TIC en Allemagne. Cette avancée en Allemagne renforce notre positionnement de tiers de confiance à l’échelle européenne et s’inscrit pleinement dans notre ambition d’être, à l’horizon 2020, le leader européen des TIC dans la Construction et les Infrastructures, avec un CA de plus de 800 millions d’euros.»

Boris Töller, directeur associé de Schollenberger, ajoute: «Nous sommes très heureux de rejoindre le groupe SOCOTEC. Nous pourrons bénéficier de l’expérience et des expertises du Groupe dans les Infrastructures ainsi qu’à l’international.» «Cela va nous permettre d’accélérer notre croissance tout en contribuant au développement des activités de Testing de SOCOTEC en Allemagne.» complète Klaus Löhle, directeur associé de Schollenberger.

UNE ACQUISITION QUI S’INSCRIT DANS LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DU GROUPE

L’acquisition de Schollenberger est la huitième opération d’acquisition/prise de participation menée par SOCOTEC en 2018. Depuis le début de l’année, le groupe a ainsi fait l’acquisition d’AJA Registrars Group en Asie, ITM Monitoring et 4see au Royaume-Uni, PSP Tunnelling en Allemagne, Axe QSE au Maroc et DIMMS Group en Italie, et pris une participation minoritaire dans la startup française BIM in Motion.

Au total, ces acquisitions représentent un chiffre d’affaires cumulé en année pleine de 75M€ et impactent positivement la rentabilité de l’entreprise.

Next Finance 19 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique