IMG
Qui sont les investisseurs en Loi Pinel ?

Le Groupe Quintésens, spécialiste de la gestion de patrimoine global, qui a connu en 2016 une année exceptionnelle avec un volume d’affaires de 300M d’euros et 1 500 opérations réalisées dont une part conséquente en investissement Pinel, nous fait découvrir qui sont ces Français qui ont choisi d’investir dans ce dispositif...

Le Groupe Quintésens, spécialiste de la gestion de patrimoine global, qui a connu en 2016 une année exceptionnelle avec un volume d’affaires de 300M d’euros et 1 500 opérations réalisées dont une part conséquente en investissement Pinel, nous fait découvrir qui sont ces Français qui ont choisi d’investir dans ce dispositif dont le succès ne se dément pas et qui vient d’être prolongé jusque fin 2017.

Loi Pinel, les clés du succès

Adoptée et mise en œuvre en 2014, la loi Pinel avait pour objectif initial de permettre la construction de 40 000 logements neufs par an. Elle accorde ainsi aux particuliers qui investissent dans un logement neuf BBC (Bâtiment Basse Consommation), destiné à la location pendant une durée minimum de 6 ans, une forte réduction de leur impôt sur le revenu pendant cette même période. Une remise pouvant aller jusqu’à 21% ou 63 000 euros sur 12 ans pour un investissement plafonné à 300 000 euros.

Au-delà de faire baisser les impôts sur le revenu, la loi Pinel est aussi un très bon levier pour se constituer un patrimoine immobilier ou se constituer un revenu complémentaire pour sa retraite.

Un dispositif accessible à un grand nombre de Français

Contrairement aux idées reçues, le dispositif mis en place au travers de la loi Pinel s’adresse à un très grand nombre de Français. Ainsi, parmi les 1 500 ventes réalisées par le Groupe Quintésens, 48% des investisseurs paient entre 2 500 et 5 000 euros d’impôt sur le revenu. Plus de 60% d’entre eux disposent d’un revenu annuel brut compris entre 30 et 50 000 euros. La loi Pinel s ‘adresse donc majoritairement aux classes moyennes puis aux classes aisées.

Portrait-robot de l’investisseur Pinel

Premier trait notoire, l’investisseur est un homme dans 72% des cas. Dans trois cas sur quatre, l’homme reste l’instigateur de la démarche d’investissement. «L‘initiative est souvent masculine mais la décision reste le résultat d’une concertation au sein du ménage», précise Julien Joubert, président et fondateur du Groupe Quintésens. «Profiter de la loi Pinel correspond le plus souvent à une volonté de constituer ou développer un patrimoine familial, préparer sa retraite ou réduire ses impôts. Tout le monde est donc concerné». Ces motivations sont liées à de nombreux facteurs, parmi lesquels celui de l’âge.

Il n’est donc pas si surprenant de constater que 52% des investisseurs sont âgés de plus de 45 ans suivis par les 35-45 ans qui représentent tout de même 28% de l’ensemble.

Quelles sont les régions les plus attractives?

La localisation du bien étant un élément fondamental pour l’achat et la location d’un bien, il n’est pas surprenant de constater que la grande majorité des transactions se fait dans les principales aires urbaines françaises, Paris et Toulouse étant les villes ayant connu le plus grand succès en 2016. Le littoral méditerranéen, la région bordelaise ainsi que certains départements de l’ouest font également preuve d’un réel dynamisme.
«Il est assez facile d’expliquer le succès de certaines villes ou départements: dynamisme du marché immobilier, dynamisme économique, etc. Pour autant, il est aussi très intéressant de constater qu’un grand nombre d’investisseurs choisissent d’investir hors de leur région de résidence», ajoute Julien Joubert.

Prolongée jusqu’au 31 décembre 2017, et bénéficiant de façon durable d’un contexte de taux bas très favorable, il y a fort à parier que le dispositif mis en place dans le cadre de la loi Pinel restera un investissement pertinent pour l’année à venir.

Next Finance 14 février
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique