IMG
Quelle stratégie obligataire pour surmonter la crise ?

Dans un contexte marqué par des taux monétaires négatifs et une volatilité accrue sur les actions, les fonds obligataires à échéance courte offrent un couple rendement/risque particulièrement adapté à l’environnement actuel de marché.

La crise économique est devant nous et, à l’évidence, les taux pratiqués sur le marché monétaire vont rester sur des niveaux durablement négatifs au cours des prochains semestres, voire pour les prochaines années. Dans ce contexte, il est important de proposer aux investisseurs soucieux de préserver leur trésorerie des placements obligataires alternatifs aux marchés monétaires, présentant des risques modérés, mais leur permettant de s’extraire de cet environnement préjudiciable de taux négatifs.

A cet égard, le rendement du marché Investment Grade (notation supérieure à BBB-), qui avait touché un point bas en août 2019 à 0,20%, s’établit désormais vers 1,00%. Au déclenchement de la crise, ces fonds obligataires ont subi un violent écartement des spreads de crédit consécutif au choc économique né de la pandémie mais ce compartiment de marché ne manque pas d’atouts à court/moyen terme.

Le soutien implicite de la BCE au compartiment Investment Grade libellé en euros

Si les actions concertées des banques centrales et des gouvernements ont déjà permis de rassurer les investisseurs, le point d’entrée reste intéressant. En effet, cette dette notée Investment Grade et libellée en euros va continuer de bénéficier des achats de la BCE au cours des prochains mois. La politique monétaire de la BCE constitue, en effet, un soutien technique très fort pour ce compartiment au sein duquel les titres obligataires de 1 à 3 ans nous intéressent plus particulièrement.

Ce segment a enregistré les écartements des primes de risques les plus significatifs, subissant ainsi une sous-performance manifeste depuis février. Or, ce dernier présente le meilleur positionnement rendement/risque dans un contexte marqué par l’aplatissement de la courbe des taux. Un portefeuille obligataire Investment Grade de 1 à 3 ans, couvert du risque de taux, offre désormais un rendement supérieur à l’Eonia + 130 points de base.

Yannick Lopez 8 juillet
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique