IMG
Qapa.fr lève 11 millions d'euros pour mettre le chômage K.O.

Qapa.fr, le site d’emploi de tous les Français, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 11 millions d’euros auprès du fonds Index Ventures et de ses investisseurs historiques Partech Ventures et 360 Capital Partners. Avec cette levée de fonds, Qapa.fr ambitionne de pourvoir plus d’un million de contrats de travail en France d’ici 2020.

" Lancé en juin 2011 avec une première levée de 1,7 million d’euros, Qapa.fr a su s’imposer comme le leader des sites d’emploi en France, grâce à son algorithme de matching et la volonté de ses équipes de faciliter la vie des candidats, en particulier des moins qualifiés, et des recruteurs dans leurs recherches. Depuis 2011, 200 000 Français ont trouvé un travail grâce à Qapa.fr. Cette levée de fonds va nous permettre de prendre rapidement le leadership de l’intérim en France. " indique Stéphanie Delestre, PDG et co-fondatrice de Qapa.fr

Dans un contexte concurrentiel très actif, le marché de l’intérim est aujourd’hui un axe majeur de développement pour Qapa.fr. 92% des contrats d’embauche en France sont des contrats courts, CDD ou intérim (source DARES). Les entreprises recherchent la flexibilité et les compétences au bon moment. Qapa.fr va donc accompagner les Français tout au long de leur vie professionnelle et de les aider à trouver de nouvelles opportunités durant leur carrière.

Dominique Vidal, Index Ventures, rejoint le Conseil d’Administration: " Je suis ravi d’accompagner Qapa.fr et de lui donner les moyens de se développer très rapidement. Notre décision d’investissement est fondée à la fois sur le modèle innovant de Qapa.fr mais également sur l’équipe qui réunit une combinaison de talents exceptionnels. Cette levée de fond va permettre à Qapa.fr de réaliser son ambition et d’avoir un impact massif sur le marché de l’emploi, en particulier pour les jeunes peu qualifiés. "

La startup française qui accompagne tous les Français dans leur recherche d’emploi

Avec plus de 4,5 millions de membres en France (dont 365.000 dans l’hôtellerie-restauration, 620.000 dans le commerce, 245.000 dans l’accueil-secrétariat, 630.000 dans l’industrie), la startup française basée à Paris, accompagne tous les Français dans leur recherche d’emploi, et dispose de 450.000 offres cadres et non cadres. Aujourd’hui, le marché du travail a besoin de flexibilité et de réactivité. Qapa.fr a ainsi lancé en 2016 le 1er service de recrutement d’intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.

Le service est ultra-simple et rapide. Pas besoin de CV ni de lettre de motivation, Qapa.fr propose aux candidats les offres qui leur correspondent et aux recruteurs les bons profils grâce à une technologie de matching basée sur les compétences unique et en temps réel.

A titre d’exemple il a suffi à Guillaume G. restaurateur dans le 2ème arrondissement à Paris de 36 minutes entre le moment où il a posté son annonce et le moment où Sandrine F. a commencé sa mission de serveuse Chez Edgar.

L’ambition de Qapa.fr: Être l’espace de confiance pour les entreprises qui veulent recruter instantanément de façon simple, confortable et transparente les meilleurs candidats.

La philosophie de Qapa.fr repose sur quatre piliers:

1. La Transparence

L’accès des entreprises aux 4,5 millions de CV et la mise en relation entre les candidats et les recruteurs sont gratuits. Le modèle économique de Qapa.fr s’applique uniquement pour les recrutements des intérimaires avec une commission deux fois moins chère que les agences d’Intérim traditionnelles.

2. La Simplicité

Qapa.fr a dématérialisé tous les documents administratifs liés au recrutement: contrats de travail, déclarations d’embauche, feuilles de temps, fiches de paie, factures. Aujourd’hui grâce à Qapa.fr il est possible de trouver un emploi et signer le contrat de travail en 3 clics.

3. La Disponibilité

Qapa.fr répond aux demandes des entreprises et des candidats 7 jours sur 7.

4. La Confiance

Chaque candidat est pré-qualifié par les équipes de Qapa.fr et les références de ses précédents emplois sont également vérifiées.

Next Finance 25 janvier
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique