IMG
Plan d'investissement : la Banque européenne d'investissement soutient Limagrain, coopérative et groupe semencier international

La BEI accorde à Limagrain un prêt de 170 millions d’euros pour soutenir la stratégie du groupe semencier en matière de recherche et de développement sur la semence, premier maillon de la chaîne alimentaire. Ce financement de la BEI est garanti par le fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

Limagrain, via sa Holding Vilmorin & Cie utilisera ces fonds pour soutenir son effort de recherche et développement de semences de grandes cultures et semences potagères présentant de meilleures qualités agronomiques, alimentaires et environnementales.

La Banque européenne d’investissement annonce aujourd’hui la signature d’un accord de prêt de 170 millions d’euros pour financer la Recherche et Développement de Limagrain en matière de semence. L’accompagnement de la BEI porte sur un financement long terme et est garanti par le fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Cette opération est une première pour la BEI dans le secteur semencier.

Limagrain est une coopérative agricole détenue par des agriculteurs français et le quatrième semencier mondial. Depuis plus de 50 ans, la science et la recherche sont au cœur de l’activité du Groupe: en 2018-2019, Limagrain a consacré 15,9% de son chiffre d’affaires semences à la recherche (soit 242 millions d’euros).

Ce prêt participe ainsi du programme d’investissement global de Limagrain via sa Holding Vilmorin & Cie, pour une recherche centrée sur les axes spécifiques d’amélioration des qualités agronomiques des cultures (rendement, résistance aux maladies et aux ravageurs, adaptation à différents climats et territoires, tolérance à la sécheresse ou meilleure absorption des nutriments, etc.) et des qualités alimentaires et environnementales des cultures, en semences de grandes cultures et semences potagères.

«La BEI, qui est la banque de l’Union européenne, est très fière de soutenir la recherche et développement d’un groupe européen qui figure parmi les leaders mondiaux de la semence. Cet investissement marque une nouvelle étape importante de la BEI dans son soutien à la compétitivité du secteur agricole, dans le respect des meilleures normes environnementales» précise Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI.

Paolo Gentiloni, Commissaire pour l’Economie, a déclaré: «L’UE s’est engagée à soutenir les activités de recherche et d’innovation dans le domaine agricole. En garantissant un prêt de 170 millions d’euros à Limagrain, le Plan d’investissement permet au leader européen des semences de développer des variétés de qualité, plus résistantes et respectueuses de l’environnement.»

Damien Bourgarel, Directeur général de Limagrain, déclare: «Nous voulons faire progresser l’agriculture pour lui permettre de répondre à ses nombreux défis, alimentaires bien sûr, mais aussi sociaux et environnementaux. Le soutien européen, au travers du financement de la BEI, est une reconnaissance du rôle stratégique de la semence dans la chaine alimentaire, et un solide encouragement pour apporter des solutions innovantes aux agriculteurs.»

«Chez Limagrain, nous sommes convaincus que l’agriculture progressera d’abord par l’amélioration des plantes et que la semence est un concentré de solutions. Les créations variétales issues de notre recherche entretiennent et enrichissent la biodiversité génétique des espèces cultivées.» ajoute Valérie Mazza, Directrice des Affaires Scientifiques et de l’Innovation de Limagrain.

Next Finance 2 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique