IMG
Pionnier de l'investissement dans les solutions climatiques, Nordea 1-Global Climate and Environment Fund célèbre ses 10 ans

Global Climate and Environment Fund célèbre son dixième anniversaire. Ce fonds thématique investi en actions internationales a pour objectif de tirer parti d’une mégatendance structurelle, de long terme, pour délivrer des rendements attrayants.

Co-géré depuis une décennie par Thomas Sørensen et Henning Padberg, Nordea 1 – Global Climate and Environment Fund est pionnier dans l’univers des solutions au changement climatique et de la protection environnementale.

L’équipe de gestion puise dans l’univers, en plein essor, des entreprises capables d’innover pour apporter des solutions au changement climatique et à la dégradation environnementale, en se focalisant sur trois domaines: l’utilisation efficace des ressources, la protection environnementale et les énergies renouvelables. Le fonds s’appuie sur une stratégie bottom-up, de forte conviction. En témoigne l’allocation, qui est en bonne partie orientée vers des titres n’intégrant pas les indices actions mondiaux traditionnels. Les actifs sous gestion du fonds ont récemment dépassé 800 millions d’euros.

«Nous investissons dans des entreprises structurellement gagnantes. Nous sélectionnons des sociétés établies qui développent des solutions climatiques, profitables non seulement à leurs clients mais aussi à l’environnement, et qui font donc avancer le monde dans la bonne direction» déclare Henning Padberg. «De plus en plus d’entreprises redoublent d’efforts pour trouver ce type de solutions, cette tendance fait éclore d’incroyables opportunités investissement» ajoute Thomas Sørensen.

«Les investisseurs sont de plus en plus sensibles aux challenges environnementaux» affirme Christophe Girondel, Responsable Monde de l’activité investisseurs institutionnels et distribution de fonds chez Nordea Asset Management. «Dans le même temps, ils ne souhaitent pas sacrifier les rendements. Le fonds adresse ce dilemme, il a été conçu avant tout pour générer de l’alpha, tout en investissant dans des entreprises qui exploitent leur talent et leurs capacités d’innovation, afin de lutter contre le changement climatique et contribuer à un monde meilleur».

Next Finance 22 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique