IMG
Perspectives 2018 : « Nous regarderons de près les grandes sociétés technologiques américaines détenant d'importantes liquidités à l'étranger »

Alison Porter, gérante actions technologiques internationales chez Janus Henderson Investors, partage ses convictions sur les actions technologiques en 2018 et explique pourquoi les actions technologiques ont le potentiel de continuer de surperformer les actions internationales à long terme.

2017 a démontré que le thème séculaire de l’innovation et des technologies disruptives, éclipse la situation macroéconomique et politique à court terme. Si la victoire inattendue de Donald Trump a entrainé un sentiment négatif envers le secteur technologique, le cru 2017 nous apparait aujourd’hui extrêmement positif pour les valeurs du secteur avec une accélération généralisée de la majorité de nos thèmes d’investissement. La transformation liée à Internet et le principe du «winner takes the most» se sont avérés très présents à l’échelle internationale.

La migration vers le «cloud» se poursuit rapidement et nous voyons l’intelligence artificielle amorcer un tournant décisif, permettant le développement d’une vaste gamme de nouvelles technologies, de l’assistant virtuel de salon commandé vocalement à la conduite autonome.

En 2018, l’évolution des politiques monétaires, les réformes budgétaires et les élections de mi-mandat aux États-Unis devraient continuer de façonner l’environnement macroéconomique, et les valeurs technologiques continuer de prouver leur capacité à gagner en productivité et à briser les codes de l’économie traditionnelle. Aux Etats-Unis, l’impôt sur les bénéfices exceptionnels rapatriés par les sociétés américaines devrait débloquer plusieurs trillions de dollars de liquidités, auparavant conservées à l’étranger. Cela permettra à ces sociétés d’investir davantage dans la recherche et le développement, d’augmenter leurs dépenses en capital, de procéder à des fusions et des acquisitions stratégiques et, au bout du compte, de favoriser les rendements pour les actionnaires. Nous regarderons donc de prêt les grandes sociétés technologiques américaines détenant d’importantes liquidités à l’étranger.

Selon nous, l’évolution du secteur technologique se caractérise par trois vagues, la première vague étant celle de l’ordinateur PC, la seconde, l’avènement d’Internet et la troisième vague celle des smartphones, de l’Internet mobile et de l’informatique dématérialisée.

La marge de progression de cette dernière reste considérable dans la mesure où la moitié seulement de la population mondiale est aujourd’hui connectée. Nous nous concentrerons donc sur les valeurs technologiques qui seront les grandes gagnantes de la transformation numérique, du passage à l’informatique dématérialisée et à la numérisation des paiements. Ces titres devront présenter les potentiels de croissance les plus attractifs, des valorisations rigoureuses et des barrières à l’entrée durables. L’amorce de la quatrième vague, centrée sur l’intelligence artificielle, nous offrira également l’occasion de nous exposer à de nouvelles promesses disruptives telles que la révolution technologique à laquelle nous assistons dans les transports.

Seules ombres au tableau, une éventuelle remontée du dollar US, des changements de réglementation ou l’accroissement de la concurrence, devraient constituer les principaux risques pour les valeurs technologiques en 2018. La sécurité et la confidentialité des données seront également étroitement observées par les régulateurs. Enfin la croissance des valeurs technologique pourrait attirer une masse considérable de capitaux publics et privés, et conduire à une concurrence irrationnelle et à une valorisation extrêmement exubérante des titres sur certains secteurs du marché.

Alison Porter 9 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique