IMG
Paris vs Francfort : la bataille pour les Bréfugiés

Les experts en relocalisation de Movinga.de ont mené une étude pour examiner les coûts et les efforts d’un exode des Bréfugiés. En combinaison avec l’Index 2017 de Relocalisation, voici une vue d’ensemble des deux villes qui devraient remporter la grande majorité de ces emplois.

Les données examinent les deux villes qui se disputent les emplois bancaires relocalisés en Europe, suite au Brexit

  • 13 200 travailleurs à relocaliser de Londres vers l’Union Européenne
  • Ensemble, ces banquiers et traders gagnent une somme estimée à 1,6 € milliard par an
  • Francfort et Paris sont les villes de l’UE les plus susceptibles d’être choisies
  • Francfort offre des prix plus compétitifs quant au coût de la vie et au prix des bureaux, par rapport à Paris

Les experts en relocalisation de Movinga.de ont mené une étude pour examiner les coûts et les efforts d’un exode des Bréfugiés. En combinaison avec l’Index 2017 de Relocalisation, voici une vue d’ensemble des deux villes qui devraient remporter la grande majorité de ces emplois.

La semaine dernière, HSBC a confirmé son intention de transférer 1 000 emplois de Londres à Paris, ce qui a incité Goldman Sachs à annoncer la relocalisation de 1 600 travailleurs de Londres à Francfort. Ces deux villes étant des centres bancaires clés de l’Union Européenne, elles sont fortement impliquées dans la sécurisation de ces nouveaux emplois. Voici le nombre d’employés et de postes en jeu dans le domaine.

Nom de la banqueNombre de relocalisations prévues
JP Morgan 4 000
Citigroup 2 000
Morgan Stanley 2 000
Goldman Sachs 1 600
Bank of America 1 400
HSBC 1 000
UBS 1 000
BNP Paribas 200
Total 13 200

Lorsque l’on combine leur salaire annuel et leur bonus, les traders et les investisseurs gagnent en moyenne 116 996,06 € par an. Ensemble, ces 13 200 travailleurs gagnent près de 1,6 € milliard.

Cela représente une énorme opportunité pour les économies française et allemande en termes de dépenses d’argent et de recettes fiscales.

Après impôt, les économies allemande et française pourraient s’attendre à une augmentation des dépenses de près de 1 milliard d’euros chaque année, si elles devaient attirer ces hauts revenus.

Avec un taux d’imposition sur le revenu s’élevant à 41%, le gouvernement français gagnerait 634 733 432 € supplémentaires par an grâce à ces hauts revenus. Le gouvernement allemand pourrait gagner encore plus avec son taux à 42%, rapportant potentiellement un total de 650 214 735 € par an. Les deux pays pourraient également gagner des milliards grâce à l’impôt supplémentaire sur les sociétés qu’ils recevraient.

Alors comment les banques vont-elles prendre leur décision?

Voici certains coûts auxquels les entreprises et les employés devront faire face à Francfort et Paris, selon l’Index 2017 de Relocalisation de Movinga.

Le tableau ci-dessous présente les coûts supportés par les entreprises: le coût moyen des bureaux à Francfort et Paris et le taux d’imposition des sociétés dans ces mêmes villes.

Ville Coût moyen mensuel des bureaux (par m2)Taux d’imposition des sociétés
Francfort 37,00 € 29%
Paris 55,42 € 33,3%

Francfort propose aux entreprises des prix plus compétitifs que Paris, en matière de location de bureaux. Elle a aussi un taux d’imposition des sociétés plus faible, par rapport à sa rivale française.

Le tableau ci-dessous présente les coûts de la vie que les employés rencontreront après déménagement à Francfort ou Paris. Ces coûts comprennent la location mensuelle d’un appartement et le coût d’achat d’un appartement dans chaque ville. Le coût moyen pour relocaliser un employé et ses effets personnels de Londres à Francfort et Paris a également été inclus.

VilleLoyer mensuel moyen 150 m2 Prix moyen à l’achat 150 m2 Service de relocalisation depuis Londres
Francfort 2 355 € 1 190 000 € 2 689,71 €
Paris 5 148,86 € 1 434 375 € 1 385,49 €

Il est moins coûteux de relocaliser un travailleur de Londres à Paris, ce qui est sans surprise compte tenu de la proximité géographique des deux villes. Cependant, Francfort offre aux travailleurs des prix plus compétitifs pour la location et l’achat de biens immobiliers.

Next Finance 27 janvier
P.-S.

Bréfugié, nom commun, FR, informel - un travailleur déplacé à cause du Brexit

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique