IMG
Paris EUROPLACE salue l'annonce d'un ensemble de mesures significatives par Edouard Philippe

Conformément aux attentes identifiées par Paris EUROPLACE auprès des grandes entreprises bancaires et investisseurs internationaux, ces mesures concernent en premier lieu l’amélioration des infrastructures d’accueil, avec notamment l’accélération de la mise en place de la ligne CDG express...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, lors d’une conférence de presse en présence de Benjamin Griveaux, Secrétaire d ’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Anne Hidalgo, Maire de Paris, Valérie Pecresse, Présidente de la Région Ile-de-France, et Patrick Ollier, Président de la Métropole du Grand Paris, un nouveau «plan ambitieux pour la place financière de Paris» dans le contexte du Brexit et de la relance, par le Président de la République, du projet européen.

Conformément aux attentes identifiées par Paris EUROPLACE auprès des grandes entreprises bancaires et investisseurs internationaux, ces mesures concernent en premier lieu l’amélioration des infrastructures d’accueil, avec notamment l’accélération de la mise en place de la ligne CDG express, pour améliorer la liaison entre les aéroports et le centre de Paris, ainsi que la mise en chantiers de 3 nouveaux lycées internationaux, annoncée par la Présidente de la Région ile de France.

Les autres domaines concernent, notamment:

  • L’engagement vers une meilleure flexibilité du droit du travail, avec la mise en place des ordonnances annoncées par le Président de la république, sur le transfert de la négociation du niveau national au niveau des entreprises, et pour ce qui concerne le secteur financier l’exclusion des primes ou bonus des salariés «preneurs de risques» de la base de calcul des indemnités de rupture du contrat de travail.
  • La mise en place d’une fiscalité plus attractive, avec la réduction du taux de l’impôt sur les sociétés à 25% d’ici 2022, la suppression de l’ISF sur les investissements en valeurs mobilières, ainsi que la mise en place d’un taux de prélèvement unique d’environ 30% sur les revenus de l’épargne, la suppression de l’extension de la TTF aux transactions intra-journalières ou encore la suppression de la tranche marginale supérieure de la taxe sur les salaires, qui freine l’accueil en France de talents internationaux.
  • L’engagement du Gouvernement à stopper toute surtransposition des directives européennes et à accélérer la simplification en matière financière.

Paris EUROPLACE se réjouit de l’annonce de cet ensemble très significatif de mesures pour renforcer l’attractivité de la Place financière, qui interviennent à un moment essentiel du rééquilibrage potentiel des services financiers en Europe, y compris pour les mettre au service de la croissance durable et de l’emploi, et du renforcement de la position de Paris au plan européen et mondial.

Cette conférence de presse est une nouvelle démonstration de l’engagement commun des dirigeants français, toutes tendances confondues, au service d’une même ambition - une place financière forte et innovante, dédiée au service de nos entreprises, et notamment des PME, et de la finance durable - et ce un an, presque jour pour jour, après l’union sacrée formée par Manuel Valls, Anne Hidalgo et Valérie PecressE et, le 6 juillet 2016, lors des Rencontres Financières Internationales de Paris EUROPLACE.

Elle s’inscrit dans une séquence inédite pour la Place financière de Paris, engagée le 4 juillet lors de la déclaration de politique générale du Premier ministre au cours de laquelle il a annoncé des «mesures fortes pour améliorer l’attractivité de la Place de Paris» et qui connaîtra son point d’orgue le 11 juillet prochain, avec son intervention lors des Rencontres Financières Internationales de Paris EUROPLACE, qui réuniront à Paris plus de 1500 participants internationaux.

Le Premier Ministre présidera avec Gérard Mestrallet, Président de de Paris EUROPLACE, le déjeuner de place, en présence de nombreuses personnalités, au premier rang desquelles Stuart Gulliver, CEO de HSBC et Jamie Dimon, CEO de JP Morgan, ainsi que les Présidents des grandes banques, sociétés d’assurance et de gestion françaises, et de nombreux représentants de Fintech.

Gérard Mestrallet, Président de Paris EUROPLACE a déclaré: «Cet ensemble de mesures répond aux attentes exprimées ces derniers mois par les établissements financiers et les investisseurs internationaux que nous avons rencontrés. Il constitue un puissant encouragement à faire de Paris le coeur de la finance européenne et à contribuer ainsi à renforcer son attractivité économique et la création d’emplois en France.»

Next Finance 7 juillet

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique