IMG
PROGELIFE lève 400 000 € en vue d'accélérer le développement de ses molécules thérapeutiques innovantes dédiées aux maladies rares du vieillissement

La société PROGELIFE a annoncé le 8 mars qu’elle venait de lever 400 000 € auprès d’un pool d’investisseurs indépendants avant sa prochaine opération de financement prévue fin 2019.

Elle ambitionne ainsi d’atteindre de nouvelles preuves de concept in vivo et in vitro sur deux familles de molécules à visée thérapeutique et de poursuivre ainsi le développement de ses deux futurs médicaments:

  • Le premier visant le traitement des patients atteints de Progeria , une maladie génétique rare et fatale, caractérisée par un vieillissement accéléré débutant au cours de l’enfance. Ce traitement pourrait être envisagé également pour d’autres pathologies génétiques dont les mécanismes cellulaires sont similaires à ceux identifiés pour la Progéria. Ce même traitement pourrait enfin bénéficier à des patients atteints d’autres maladies rares comme la Dystrophie musculaire congénitale par exemple.
  • Le second se destinant au traitement des patients atteints de Xeroderma Pigmentosum (ou Maladie des enfants de la Lune) , maladie génétique rare et grave, caractérisée par une sensibilité extrême aux ultraviolets induisant des lésions cutanées et oculaires sévères et des cancers de la peau multiples et récidivants.

PROGELIFE, société technologique en pleine croissance, dotée d’une équipe de recherche internationale d’excellence, basée au cœur de la Faculté de Médecine d’Aix-Marseille Université, développe depuis 4 ans de nouvelles molécules contre le vieillissement accéléré des enfants avec un impact prometteur sur le vieillissement physiologique. Ses découvertes l’ont conduite à concevoir deux solutions thérapeutiques brevetées dont les molécules ont été identifiées et validées initialement pour des maladies génétiques rares. Elles seront également transposées à des pathologies plus fréquentes liées au vieillissement généralisé de la population, avec des applications envisagées notamment sur des patients greffés ou atteints de certains cancers de la peau.

Ses brevets trouvent également des applications dans la cosméceutique. PROGELIFE est l’actionnaire majoritaire de la startup CALYSENS, société spécialisée dans le développement de produits cosmétiques dérivés de la recherche scientifique. CALYSENS vient de procéder à sa 1ere levée de fonds auprès d’OBRATORI - startup studio du Groupe l’Occitane - et du groupe Pharma & Beauty le 11 février dernier. Son objectif est de lutter efficacement contre plusieurs facteurs environnementaux et endogènes responsables du vieillissement de la peau, et contribuer au «bien vieillir» des futurs utilisateurs grâce aux preuves scientifiques d’efficacité biologique et clinique obtenues.

Les deux fondateurs de PROGELIFE, les professeurs hospitalo-universitaires Nicolas Lévy et Pierre Cau sont confiants sur le potentiel de développement de leur société. Frédéric Beneton, polytechnicien, les a d’ailleurs rejoints en début d’année en qualité de CEO. Il pilotera la stratégie financière et industrielle des structures PROGELIFE et CALYSENS.

Le positionnement de PROGELIFE sur les pathologies rares du vieillissement et sa maîtrise unique des mécanismes sous-jacents lui permettent d’afficher des ambitions élevées sur le marché en pleine croissance du «Healthy Aging».

Next Finance 15 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique