IMG
Novares crée un fonds de capital-risque et réalise un premier investissement dans la société FlexEnable

Au cours des cinq prochaines années, Novares va engager jusqu’à 50 millions d’euros dans le développement d’innovations technologiques. La première entreprise bénéficiaire est FlexEnable, une start-up spécialisée dans la plastronique et en particulier dans les surfaces intelligentes, qui recevra 5 millions d’euros d’investissements.

En février 2018, Novares a créé Novares Venture Capital, un fonds de capital-risque géré par le Groupe. Son objectif est de soutenir de nouvelles entreprises et des start-ups disposant d’une expertise technique dans des domaines à forte valeur ajoutée pour les produits Novares, comme la plastronique et la mécatronique. Le Groupe injectera 2,5 millions d’euros dans FlexEnable, en avril 2018. Puis le même montant sera ensuite investi en 2019, sous réserve que les réactions du marché face aux innovations proposées restent positives. Novares deviendra donc engagé à terme dans le capital de FlexEnable.

FlexEnable Ltd est l’un des leaders mondiaux des transistors organiques à couches minces (Organic Thin Film Transistors, OTFT) et de la plastronique (discipline intégrant la plasturgie et l’électronique). C’est aussi la seule entreprise ayant industrialisé avec succès une technologie permettant de fabriquer des OTFT souples, reposant sur plus de 600 brevets. Cet investissement est la première étape d’un partenariat stimulant, qui a pour but la mise au point d’écrans et de capteurs électroniques souples et sans verre, mais aussi de «surfaces intelligentes». Autant d’innovations destinées à l’industrie automobile. Ce partenariat associera l’expertise de Novares en matière de conception et de fabrication de pièces automobiles d’une part, et la technologie plastronique flexible, enroulable et sans verre développée par FlexEnable d’autre part.

Cette technologie garantit une souplesse qui, couplée avec le savoir-faire d’intégrateur de Novares, peut permettre de proposer aux designers automobiles des formes beaucoup plus diverses et de remplacer les écrans plats qui ne sont pas idéalement adaptés à l’intérieur des véhicules actuels.

Les applications futures de cette technologie sont nombreuses; et l’innovation Flex View (rétroviseurs extérieurs pivotants et caméra de recul avec écran flexible intégré) présentée dans le concept-car Nova Car #1 est une preuve de son grand potentiel. L’étape suivante est l’intégration d’écrans flexibles à de nombreuses pièces intérieures fabriquées par Novares, afin de satisfaire la créativité des designers, de faciliter la conduite et d’améliorer l’expérience globale des passagers.

Afin d’accélérer la commercialisation de ces innovations, Novares Venture Capital va investir dans d’autres entreprises technologiques novatrices pour avoir accès aux dernières technologies et orienter leurs évolutions en fonction des intérêts des constructeurs automobiles.

«Ouvert à des partenaires et à des co-innovateurs actuels ou futurs, tels qu’Actronika et Quad, ce nouveau fonds renforcera la stratégie du Groupe en matière de fusions-acquisitions, associée à des activités stratégiques de recherche et développement. Novares pourra ainsi plus facilement proposer de nouvelles solutions pour des véhicules propres, légers, connectés, autonomes et intuitifs, qui utilisent des IHM (interfaces homme-machine) pour améliorer l’expérience utilisateur» explique Pierre Boulet, Directeur Général de Novares.

Chuck Milligan, PDG de FlexEnable, ajoute «Nous sommes très heureux d’être ainsi soutenus par Novares, leader de l’intégration des surfaces intelligentes dans la chaîne d’approvisionnement automobile. Selon les estimations, le marché des écrans destinés à l’industrie automobile pèsera 22 milliards de dollars à l’horizon 2022. Cet investissement est une nouvelle preuve de confiance dans la technologie sans verre développée par FlexEnable et dans son potentiel pour satisfaire une demande croissante d’écrans peu coûteux, très fiables, souples et malléables et pour répondre aux besoins des IHM automobiles, en constante évolution».

En 2017, pour accélérer ses projets de R&D, le Groupe Novares a également signé un accord-cadre pluriannuel de collaboration avec le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA), organisme public de recherche scientifique, en vue de l’industrialisation et la commercialisation des technologies existantes et futures permettant la création de véhicules électriques et hybrides connectés et autonomes.

Next Finance 2 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique