IMG
Nouvelle-Aquitaine : qui sont les investisseurs étrangers ?

À l’occasion du sommet Choose France qui se tient ce lundi 21 janvier à Versailles et réunit 140 CEO de grands groupes internationaux issus de 29 pays, la Région Nouvelle-Aquitaine dévoile pour la première fois le résultat d’un long travail de recensement des établissements à capitaux étrangers sur le territoire, qu’ils soient présents de longue date ou récemment implantés.

894, c’est le nombre d’établissements à capitaux étrangers recensés par l’Observatoire régional des échanges internationaux au 30 octobre 2018. 41 nationalités sont représentées en région Nouvelle-Aquitaine parmi les entreprises à capitaux étrangers. L’Allemagne est le 1er pays investisseur en Nouvelle-Aquitaine (14% des établissements régionaux à capitaux étrangers), suivi des États-Unis (13%) et de l’Espagne (10%). Deux tiers des capitaux étrangers des établissements régionaux sont en provenance d’un pays de l’Union européenne. La deuxième zone est le continent américain, suivi de l’Asie (10% des établissements régionaux à capitaux étrangers).

Les établissements régionaux à capitaux étrangers ont une taille salariale plus importante que la moyenne. 51% d’entre eux emploient plus de 10 salariés, cette part est de 6% en Nouvelle-Aquitaine.

En termes d’activité, près de la moitié des établissements à capitaux étrangers relève de l’industrie ou de la construction. En nombre d’établissements, les capitaux étrangers se concentrent dans des filières traditionnellement phares dans la région (agro-alimentaire, construction, BTP, vins et spiritueux) mais également dans des filières émergentes comme l’énergie ou l’image et numérique.

La moitié des établissements est concentrée sur 2 départements : la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques. En nombre d’établissements, la Gironde attire principalement des investisseurs de la filière vins et spiritueux. Les trois premiers pays représentés parmi les entreprises à capitaux étrangers girondines sont l’Allemagne, les Etats-Unis et le Luxembourg. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un quart des investisseurs étrangers provient d’Espagne.

L’Observatoire régional des échanges internationaux a pour objectif d’apporter des éléments de réflexion stratégiques nécessaires pour guider la politique d’appui à l’internationalisation des entreprises régionales et à l’attractivité des investissements étranger et français en région. Co-piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de développement et d’Innovation (ADI) et la CCI Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Direccte, la Douane et Business France, dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et d’Internationalisation, cet observatoire est mis à disposition des partenaires de l’export et de l’attractivité, mais aussi de l’ensemble des acteurs et des entreprises régionales.

Next Finance 21 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique