IMG
Nous sélectionnerons les actions internationales bénéficiant de tendances structurelles de croissance prévisibles

Ian Warmerdam, Responsable de l’équipe actions internationales de Janus Henderson Investors, est convaincu qu’en 2018 les investisseurs devront porter leur attention sur les tendances de croissance structurelle de long terme prévisibles qui façonne le marché des actions.

2017 nous a, une fois de plus, rappelé qu’il est extrêmement difficile de prévoir les évènements politiques et macroéconomiques. Malgré l’enthousiasme du début d’année quant aux possibles répercussions de la présidence Trump sur l’imposition des sociétés, la réforme des soins de santé et les dépenses d’infrastructure aux États-Unis, la trajectoire des taux d’intérêt à travers le monde et l’environnement politique ont démontré qu’il est plus difficile que jamais de prévoir ces changements et leurs éventuelles répercussions sur les marchés financiers.

Dans ce contexte, nous continuerons en 2018 à cibler des sociétés innovantes de qualité partout dans le monde. Nous sélectionnerons les titres des entreprises les mieux placées pour bénéficier des tendances de croissance structurelle à long terme qui existent actuellement sur le marché et qui sont, selon nous, sous-valorisées.

Parmi celles-ci, la poursuite du transfert vers les paiements dématérialisés, l’impact transformationnel d’Internet, le vieillissement de la population et ses conséquences sur l’innovation et les dépenses de soins de santé, la quête d’une meilleure efficience énergétique dans un large éventail de secteurs et la croissance continue de la consommation dans les pays émergents. Nous pensons que ces tendances vont prendront de plus en plus d’importance, ce qui permettra de générer des marchés finaux à potentiel de croissance attrayant pour les sociétés qui seront capables de développer des avantages concurrentiels à long terme. Ces tendances constituent de véritables opportunités pour 2018.

Parmi les risques que nous identifions pour l’année à venir, l’évolution des situations géopolitique et économique et leur incidence à court terme sur les marchés restent les principaux points de vigilance.

Néanmoins, notre approche d’investissement est une approche de long terme: nos décisions d’investissement sont prises sur un horizon à cinq ans et nous estimons que le risque de perte de liquidités est plus pertinent qu’une sous-performance relative.

Notre stratégie continuera donc d’investir, en 2018, dans des sociétés présentant des caractéristiques de qualité en termes de franchise, de situation financière et d’équipe de direction. Nous sommes convaincus que cela favorisera la résilience durant les périodes d’incertitude du marché, nous permettant d’investir à long terme alors que ces tendances s’établissent. Par ailleurs, le niveau global des marchés progressant, en particulier aux États-Unis, nous porterons une attention particulière aux niveaux de valorisation des sociétés en 2018, afin de continuer à investir à des cours attractifs.

Ian Warmerdam 22 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique