IMG
Natixis Euro High Income Fund, un fonds sur le crédit High Yield

Co-géré par Philippe Berthelot et Vincent Marioni, le nouveau fonds permet de profiter du potentiel de performance des obligations crédit High Yield.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le marché de la dette privée «haut rendement» (High Yield) constitue aujourd’hui une réelle opportunité d’investissement pour les investisseurs à la recherche de nouvelles sources de rendement dans un contexte de croissance économique faible pour les pays développés. Investi dans les obligations crédit[1] notées «High Yield»[2] , principalement émises en euro, le nouveau fonds Natixis Euro High Income Fund[3] permet de dynamiser et diversifier son portefeuille sur une durée minimale de placement recommandée de 3 ans.

Natixis Euro High Income Fund est destiné à l’ensemble des investisseurs: professionnels et non professionnels.

«High Yield»: une classe d’actifs à fort potentiel

L’univers d’investissement du fonds Natixis Euro High Income Fund possède des atouts majeurs:

  • un univers d’investissement large et en pleine expansion: sur les 10 dernières années le marché «High Yield» européen est passé de 20 milliards d’euros à 150 milliards d’euros à fin janvier 2011[4];
  • un potentiel de rendement attractif: les obligations «High Yield» offrent des rendements moyens nettement supérieurs à ceux des émetteurs obligataires crédits à risque faible (Investment Grade) en contrepartie d’une volatilité plus élevée et de risques dont les principaux sont le risque de crédit et le risque de perte en capital;
  • une corrélation faible ou négative des spreads aux autres classes d’actif qui est source de diversification de portefeuille pour les investisseurs.

La recherche au coeur du processus d’investissement

Caractérisée par une volatilité supérieure à celle des obligations «Investment Grade», la classe d’actifs «High Yield» nécessite une expertise très pointue dans la sélection des émetteurs. Les deux cogérants Philippe Berthelot, CFA, et Vincent Marioni, EFFAS, avec, chacun, plus de 15 ans d’expérience sur cette classe d’actifs, bénéficient de l’expertise de l’équipe de recherche crédit interne de Natixis Asset Management composée de 11 analystes crédit. Spécialisés par secteurs, toutes notations confondues, ces derniers s’attachent à détecter les émetteurs les plus solides offrant un couple rendement/risque attractif.

Des critères de diversification rigoureux

En complément du process de gestion «bottom up[5]» mis en oeuvre dans le portefeuille, l’équipe de gestion s’est fixé des critères internes de détention maximum par secteur et émetteur pour assurer une diversification optimale du portefeuille. Ainsi, depuis sa création, le portefeuille de Natixis Euro High Income Fund est composé de 60 à 80 valeurs pour un encours de 104 millions d’euros au 25 mars 2011.

Next Finance Avril 2011

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Obligations corporate ou subordonnées financières.

[2] Notation inférieure à BBB- (Standard & Poor’s Ratings Services), Baa3 (Moody’s Investors Service, Inc.) ou équivalente pour Fitch Ratings.

[3] Compartiment de la SICAV de droit Luxembourgeoise Natixis International Funds (Lux) I créé en novembre 2010.

[4] Source: Merrill Lynch Indices HP00, de décembre 2001 à janvier 2011.

[5] Se dit généralement d’un processus d’investissement dans lequel les aspects micro l’emportent sur les facteurs macro (top down), i.e. dans lequel chaque investissement se fait sur les qualités intrinsèques d’un émetteur particulier.

Lire aussi
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique