IMG
Lombard Odier Investment Managers étend son offre d'impact investing avec un fonds responsable actions internationales

Lombard Odier Investment Managers (‘Lombard Odier IM’) vient de compléter son offre en matière d’impact investing avec le lancement du fonds LO Funds–Global Responsible Equity («le fonds»), qui ambitionne de délivrer un impact social et environnemental quantifiable en même temps qu’une performance financière supérieure à son indice de référence.

Le fonds combine le riche héritage de Lombard Odier en matière d’investissement responsable à une approche factorielle propriétaire pour viser une performance ajustée du risque robuste. L’approche ESG du processus est étayée par un outil de mesure propriétaire qui se concentre sur les résultats tangibles avec pour objectif d’identifier les sociétés gérées de manière véritablement durable. Le fonds vise également à obtenir une empreinte carbone plus faible que le marché dans son ensemble. Lombard Odier gère plus de 1 milliard de francs suisses dans des portefeuilles responsables utilisant la gestion factorielle (au 31 janvier 2017).

Le fonds est lancé avec USD 83 mio sous gestion et sera géré par Alexandre Déruaz, responsable «actions systématiques», et Nicolas Mieszkalski, cogérant. Robert de Guigné, directeur des Solutions ESG, sera responsable de la fonction de conseil ESG, pleinement intégrée dans le processus d’investissement.

Le fonds a pour ambition d’éviter les sociétés engagées dans des activités non éthiques, exposées à des risques réglementaires structurels ou sujettes à de sévères controverses. En utilisant notre mesure ESG propriétaire, le fonds exclut les sociétés recevant le score le plus bas au sein de chaque secteur et essaie d’identifier celles dont la gestion est véritablement durable. Le fonds cherche ensuite à minimiser son empreinte carbone en se focalisant sur les plus faibles émetteurs de carbone au sein de chaque secteur et utilise une approche factorielle propriétaire pour identifier de manière systématique les sociétés aux fondamentaux financiers et économiques les plus solides, en plus d’un potentiel de croissance, ainsi que celles ayant les valorisations les plus attrayantes ou bénéficiant d’une tendance boursière favorable.

Carolina Minio-Paluello, Directrice adjointe de la Gestion et responsable de la Distribution et du Groupe Solutions, commente: “Depuis 20 ans, Lombard Odier IM ne s’est pas contenté d’être témoin de l’essor de l’impact investing, mais a été à la pointe de ce mouvement avec des solutions d’investissement à impact visant à la fois plus profond et plus large. Les solutions que nous avons conçues pour nos clients ont sans cesse tenté de repousser les limites de l’impact investing, pour l’intégrer au cœur même de nos processus d’investissement. Nous sommes convaincus qu’un investissement ne doit pas seulement délivrer une performance financière solide, mais aussi proposer des solutions aux défis sociaux et environnementaux les plus impérieux de notre planète. Ce nouveau fonds responsable investi en actions internationales suit le lancement de notre «Global Climate Bond Fund» et constitue notre dernier outil en date pour aider les investisseurs à générer un impact sans compromis sur la performance.”

Robert de Guigné commente: “Notre approche d’investissement est conçue pour associer l’impact ESG et la recherche de surperformance financière à tous les niveaux de notre processus. Avec notre screening systématique des expositions factorielles des titres de l’univers d’investissement, nous avons l’ambition d’identifier des sociétés gérées durablement, offrant de solides fondamentaux financiers et économiques à des valorisations attrayantes. Cela se combine avec notre approche ESG, qui met l’accent sur les résultats, recherchant des sociétés qui parviennent à générer des effets positifs plutôt que de se contenter de promesses. La prise en compte de considérations non financières dans le processus d’investissement aide les investisseurs à générer un impact positif mais agit aussi comme un mécanisme de protection contre le risque, ce qui à notre sens peut améliorer les performances sur le long terme.”

Les frais de gestion du fonds sont de 0,60%. Il est conforme à la directive UCITS, disponible au travers de classes de parts en USD, EUR, CHF et GBP et distribué en Allemagne, en Autriche, en Belgique, en Espagne, en France, en Finlande, en Italie, au Liechtenstein, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Suède et en Suisse.

Next Finance 2 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique